Paul Simon

Paul Frederic Simon Né(e) le 13 octobre 1941 (74 ans)

Sa biographie

Un musicien précoce

Paul Simon voit le jour à Newark et passe une grande partie de son enfance dans Queens. Écolier, il s'intéresse déjà à la musique, particulièrement au rock & roll et au doo-wop. Il sera surtout fasciné par le chanteur Buddy Holly et le groupe Everly Brothers.

Dès l'âge de onze ans, il fait ses premières armes en tant que chanteur aux côtés de son grand ami Art Garfunkel. Adolescent, les deux comparses décident de fonder un duo qu'ils nommeront tout simplement « Simon and Garfunkel ». Le groupe comptera parmi les formations musicales les plus en vue pendant les années 1960.

Au sein du ce dernier, Paul Simon est à la fois l'auteur et le compositeur. C'est à cette époque qu'il créera différents titres qui deviendront plus tar d de s grands classiques comme « The sounds of silence », « Mrs Robinson » ou encore « America ». Bien vite, Paul Simon hérite de la réputation de conteur d'histoire, maître dans l'art de mettre des textes en vie par le biais de mélodies savamment arrangées.

Le dé but de s années 1970 marque cependant la fin de Simon and Garfunkel. Même après la sortie de « Bridge over troubled water » qui s'est élevé au rang de tube planétaire, le groupe se dissout en 1970. Ceci ne marquera cependant pas la fin de l'aventure musica le de Paul Simon.

Ce dernier affiche en effet, un intérêt grandissant pour la musique du monde. En 1972, ses fans découvrent « Paul Simon », un album proposant des rythmes de tous horizons. À l'époque, Paul Simon fut le tout premier artiste caucasien à être venu à Kingston afin d'y enregistrer une chanson dans le registre reggae.

Malgré qu'il touche à différents styles musicaux, Paul Simon parvient sans difficulté à avoir un style bien à lui, une signature musicale qui se reconnaît entre mille.


Toujours en quête de nouvelles perspectives musicales

En 1973, Paul Simon dévoile un nouvel opus intitulé « There goes rhymin’ Simon ». A travers ce dernier, le chanteur invite ses fans à découvrir la profondeur du style cajun et des rythmes gospel. Cet album comptera par ailleurs des morceaux qui deviendront de grands classiques comme ce sera le cas pour « Loves me like a rock ».

Son album ayant rencontré un franc succès, Paul Simon prend la route pour donner des séries de concerts à travers le monde. Au ter me de cette tournée, il met sa carrière entre parenthèses pour se consacrer à sa vie privée.

Lorsqu'il revient dans le monde de la musique, il propose un disque empreint de tristesse et de négativisme. Une inspiration probablement due à son récent divorce.

Vers la fin des années 1970, Paul Simon se laisse inspirer par le monde du septième art. En 1977, il compte parmi les comédiens de « Annie Hall », une réalisation signée Woody Allen . Peu de temps après, il épouse Carrie Fisher, l'actrice jouant le rô le de la Princesse Leia dans la saga Star Wars.

En 1980, il porte même la casquette de scénariste en plus de celui d'acteur pour le film « One trick pony » qui ne rencontrera pas le succès escompté. Quelques temps après, Paul Simon retombe dans les affres du divorce.

Il décide de repartir en tournée et se retrouve en Afrique du Sud où il découvre des nouveaux rythmes. En 1986, il propose l'album « Graceland » qui propose un subtil mélange de musique africaine et de pop.


Des années 1990 à aujourd'hui

« Graceland » propulse de nouveau Paul Simon sous les feux des projecteurs. Continuant de proposer des concerts à travers le monde, il s'envole pour le Brésil où il réalise un nouvel album titré « The rhythm of the saints ».

Bénéficiant d'une critique mitigée, l'opus est resté dans l'ombre de son prédécesseur. Après ce flop, Paul Simon décide de mettre encore une fois sa carrière musicale entre parenthèses. Il faudra attendre 1998 avant d'entendre de nouveau parler de lui.

Cette année, il est séduit par Broadway et décide de se lancer dans la comédie musicale. C'est ainsi qu'il crée « The capeman » contant l'histoire d'un portoricain qui décide de reprendre sa vie en main après avoir baigné dans le crime. « Songs from the capeman », l'album qui est inspiré de cette comédie musicale passe totalement inaperçu.

Paul Simon ne baisse pas pour autant les bras et en 2000, il propose « You're the one » qui permet aux fans de redécouvrir du Paul Simon à l'état pur. Six ans plus tard, l'artiste dévoile un album au titre éloquent « Surprise », qui surprendra littéralement le public.

Dans cet album, Paul Simon prouve qu'il n'a rien perdu de sa verve créatrice et qu'il est toujours capab le de composer des belles paroles et des belles musiques.

Les dernières actus de Paul Simon

Ses vidéos