Peggy Lee

Norma Deloris Egstrom Né(e) le 26 mai 1920 (96 ans)

Sa biographie

Loin des projecteurs

Dès son jeune âge, Peggy Lee intègre le monde de la musique. Elle commence par chanter dans la chora le de son école et de son église.

Munie d'un talent incomparable et d'une voix très chaleureuse, elle se fait rapidement remarquer par le musicien Jack Wardlaw. Séduit par le potentiel de l’adolescente, ce dernier la fait entrer dans son orchestre en 1936.

Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires en 1938, Peggy Lee /strong> décide de sauter un grand pas et part pour Hollywood pour poursuivre son rê ve de devenir chanteuse professionnelle.

Là-bas, elle décroche facilement un contrat pour chanter au Jade Room sur Hollywood Boulevard mais, n'ayant fait que peu d'impression, elle se retrouve obligée d'occuper le poste de serveuse.

Peu après cet échec, Peggy Lee retourne dans le Dakota du Nord et y signe un contrat avec la station radio WDAY en tant que chanteuse.

C'est à partir de ce moment qu'elle va abandonner son nom natal au profit de « Peggy Lee », un nom d'artiste que Ken Kennedy, le directeur de la station, a choisi pour elle.

De plus en plus déterminée à réaliser ses projets, la chanteuse part ensuite pour Minneapolis. Une décision importante qui lui ouvre de nouveaux horizons. Elle y rencontrera en effet le groupe de Sven Olson, après avoir participé à un show de la Standard Oil et chanté au Radisson Hotel.

Elle intégrera Sven Olson avant de rejoindre le collecti f de Will Osborne. Ce dernier se dissoudra pourtant trois mois après l'entrée de Peggy Lee .

De retour dans le Dakota, la jeune chanteuse se fait ensuite remarquer par Benny Goodman, le jazzman. Elle va rejoindre le groupe Goodman en 1941.


« Why don't you do right »

Jusqu'en 1943, Peggy Lee va collaborer avec le collectif Goodman. Elle participe même à plusieurs tournées aux États-Unis avec le groupe et parvient à se faire une grande réputation dans l'univers de la musique jazz.

En même temps, la jeune femme commence à découvrir son propre style et compose quelques titres. Sa voix, particulièrement chaleureuse et basse, la distingue automatiquement des autres artistes du milieu.

En 1941, elle décide de se lancer en solo et enregistre un premier single baptisé « Somebody else is taking my place ». Le titre arrive à la faire connaître sur le plateau musical mais ne parvient pas à lancer sa carrière sous les projecteurs internationaux.

C'est seulement un an plus tard, lorsqu'elle interprète le tube « Why don't you do right », initialement de Lil Green, que la belle Peggy Lee va percer le succès. Le public se retrouve tout de suite ensorcelée par la Chanson et le titre se vend à plus d'un million d'exemplaires.

En 1944, Peggy Lee signe chez Capitol Records et y enregistre quelques titres. Désormais marié avec Dave Barbour
, le guitariste de Goodman, elle co-écrit quelques Chanson s avec lui.

On peut citer entre autres le tube « It's a good day » ou encore « I don't know enough about you ».

Elle enregistre également le hit à succès « Mañana (Is soon enough for me) » en 1948, avant de quitter Capitol Records vers le début des années 50 pour rejoindre le label Decca Records.


50 ans de carrière

Chez Decca Records, Peggy Lee enregistre quelques albums dont « Black coffee » qui fait sa sortie en 1953, « Songs in an intimate style » en 1954, « Sea shells » en 1955 ou encore « Miss Wonderful » en 1956 parmi lesquels se trouvent les titres à succès « Mr Wonderful » et « Lover ».

En 1957, elle retourne chez Capitol Records et y restera pendant plus de quinze années. Une période importante de sa carrière pendant laquelle elle enregistre près de trente-deux albums. On peut citer « The man I love » sorti en 1957, « Olé ala Lee /strong> » en 1960 ou encore « Where did they go » en 1971.

Au cours de sa longue carrière, Peggy Lee a également caressé le domaine du cinéma. Vers le début des années 50, elle joue dans quelques films dont « Le chanteur de jazz » d'Al Jolson en 1952 ou encore « Pete Kelly's blues » en 1955.

Elle a également beaucoup donné en tant qu'auteure-compositrice. Elle a écrit les paroles et la musique de nombreux tubes dont la Chanson du film « La belle et le clochard » de Walt Disney. Un talent incomparable qui se retrouve récompensé de douze Grammy Awards.

Vers les années 90, Peggy Lee devient de plus en plus discrète mais n'abandonne pas pour autant. Souffrant de diverses maladies dont le diabète, elle s'éloigne peu à peu de la scène.

Sa dernière sortie est enregistrée en 1997, avec la compilation « The best of Peggy Lee : the capitol years » produite par Blue Note Records.

Elle décède le 21 janvier 2002 en Californie suite à une crise cardiaque.

Ses photos