Pet Shop Boys

Pet Shop Boys Pet Shop Boys Né(e) le 30 novembre 1980 (35 ans)

Sa biographie

Un duo se forme

Les Pet Shop Boys, c’est l’histoire de Neil Tennant (né à Gosforth le 10 juillet 1954) et de Chris Lowe (né le 4 octobre 1959, à Blackpool). Le premier est journaliste musical alors que le second est Disque Jockey.
 
C’est en 1981 que tout commence quand les deux hommes se rencontrent. Le duo fait parler de lui quatre ans plus tard avec le single « West End Girls ». Ce morceau électro-pop s’impose véritablement.

Le disque, « Please » sort, lui, en 1986. Il contient notamment « Suburbia » qui traite de l’ennui des banlieues ou encore « Opportunities » qui parle du monde des affaires. Suivra l’album « Actually » (1987), qui confirme leur talent. Le tube « It’s A Sin » se retrouve sur l’opus. Le single traite ouvertement d’homosexualité, un thème qui les suivra durant toute leur carrière.

Souvent comparé à Human League ou encore Eurythmics , le tandem reprend le standard « Always On My Mind ». Un morceau qui démontre une autre facette de leur talent.


De Liza Minnelli à David Bowie

Durant l’année 1988,  un long métrage intitulé « It Couldn’t Happen Here » est tourné autour des Pet Shop Boys. L’année suivante le duo collabore avec Liza Minnelli et signe « Losing My Mind ».

En 1990, les Pet Shop Boys signent « Behavior ». Cet album marque un tournant dans leur musique. Avec des arrangements très riches, le groupe signe des textes très forts.  Alors que le single « Being Being » parle du vide,  la mélodie de « My October Symphony » remplit le cœur de mélodies.
Le slow « Jealousy » clôture magnifiquement l’album.

Au début des années 90, les Pet Shop Boys sortent  « Very », sur lequel ils reprennent  « Go West » des Village People et deviennent une figure emblématique de la communauté gay.
 
En 1996, avec la sortie de « Bilingual », le tandem allie musique latine et techno. Le succès de l’album les emmène alors un peu partout dans le monde. Les deux hommes remixe alors pour Blur, David Bowie ou encore Culture Club.


Nouveaux albums


Trois ans plus tard, la formation s’entoure deKylie Minogue pour la Chanson « In Denial ». Pour achever le millénaire, le groupe choisit l’album « Nightlife » contenant notamment « For Your Own Good » et « Boy Strange ».

Le temps passe mais les Pet Shop Boys continuent de sortir des disques : « Release » (qui compte la participation de Johnny Marr, ancien guitariste des Smiths) en 2002, « Battleship Potemkin », en 2003 ou encore « Disco 4 » en 2007.

Début 2009, les infatigables Pet Shop Boys sortent l’opus « Yes ».