Biographie Phil Collins

Philip David Charles Collins Né(e) le 30 janvier 1951 (67 ans)

Sa biographie

Musicien et chanteur, Phil Collins se fait connaître durant les années 80 au sein du groupe Genesis
Phil Collins a produit de très nombreux tubes, que ce soit en groupe avec « I Cant' Dance » ou en solo avec « In the Air Tonight » ou « Easy Lover ».

Genesis

Philip David Charles Collins naît le 30 janvier 1951 à Londres. Dès sa plus tendre enfance, il porte un intérêt tout particulier à la batterie.
Après avoir pris quelques cours, il forme un petit groupe, The Real Thing. En 1971, tout s'accélère réellement pour le batteur avec Genesis son nouveau groupe de rock progressif où un certain Peter Gabriel officie au chant.

En 1975, Phil Collins devient le chanteur du groupe, Peter Gabriel souhaitant entamer une carrière solo. Genesis connaît alors ses plus grands succès. En 1986, le titre « Invisible Touch » culmine en tête des ventes.


Débuts en solo

En 1981, le chanteur sort son premier album « Face Value » avec le groupe Earth Wind and Fire. Les fans de Genesis y retrouvent le côté psychédélique et les gens l'achètent surtout pour le single « In the Air Tonight » qui se hisse à cette époque en 2e position du Top 50 britannique.

Le chanteur ne cesse d'alterner disques en groupe et en solo. De nombreux autres tubes vont embellir son parcours : « You Can't Hurry Love », « Easy Lover » en duo avec Philip Bailey de Earth, Wind & Fire ou encore «  Another Day In Paradise ».

Plus d'une dizaine de ses titres se classe dans le top 20 américain !
Dix ans plus tard, le chanteur quitte à son tour le groupe sur un ultime succès : l'album « We Can't Dance ».
Les années 90  sont encore synonymes de succès et les tournées mondiales s'enchaînent à un rythme soutenu.


« Both Sides » et reformation de Genesis

Ses ventes d'albums diminuent considérablement à partir de « Both Sides » en 1993. Les sorties suivantes ne dépasseront jamais plus les ventes  atteintes dans les années 1980.

On estime tout de même à 200 millions le nombre d'opus écoulés à travers le monde par l'artiste à ce jour, y compris les albums avec Genesis.

En 1998, Phil Collins s'essaye au cinéma et interprète la bande originale du dessin animé de Walt Disney « Tarzan ». Il chante  certains titres en cinq langues, et reçoit d'ailleurs un Oscar pour la chanson « You'll Be In My Heart ».

Vers le tournant du millénaire, il continue de sortir régulièrement des albums : « Dance into the Light » en 1996, « ...Hits » en 1998, « Testify » en 2002.
Une nouvelle page s'écrit avec Genesis en 2007 puisque Phil Collins réintègre le groupe pour une nouvelle tournée en Europe puis aux États-Unis et au Canada.

Malgré cet énorme succès, Phil Collins aspire à une vie simple, privilégiant désormais sa famille plutôt que sa carrière.


Retour sous les feux des projecteurs

Inspiré par les titres de grands artistes qui ont bercé son adolescence, Phil Collins effectue son retour sur le devant de la scène musicale avec le single « Heat Wave », reprise de Martha and the Vandellas, sorti le 25 juin 2010.

Un nouvel album sort en septembre 2010 et marque une nouvelle expérience pour Phil Collins qui ne signe pas ses nouveaux titres. L'artiste propose la reprise des grands classiques de la Motown qu'il intitule ingénieusement « Going Back ».

Malheureusement, des problèmes de dos l'empêchent de continuer la batterie et de monter sur scène.

En mars 2011, Phil Collins annonce qu'il met un terme à sa carrière et décide de se consacrer à plein temps à sa vie de famille.

L’année suivante, son disque «Hits», qui réunit ses plus gros succès, entre à nouveau dans les charts américains, et atteint la 6e place.

Se tenir éloigné de la scène ne l’empêche pas de composer, pour lui ou pour d’autres musiciens. En octobre 2015, il annonce la fin de sa retraite, mais des raisons de santé le contraignent à différer son retour.

Deux ans après, en octobre 2017, il peut annoncer que cette fois, il revient. Avec un humour «so british», il a intitulé sa tournée «Not Dead Yet», à l’instar du titre de l’autobiographie qu’il a publiée le 26 octobre 2016. 

Et, non, c’est certain, Phil Collins n’est pas encore mort. En moins de 20 secondes, tous les tickets mis en vente pour ses cinq concerts au Royal Albert Hall ont été vendus. Et des dates et villes doivent être ajoutées au calendrier de la tournée qu’il prépare.

Le public est non seulement présent à ses concerts, mais très enthousiaste. Toutefois, le chanteur de 66 ans n’est pas en grande forme physique et doit reporter certaines de ses prestations. Il continue cependant à se produire sur scène aussi bien en Grande-Bretagne qu’à l’étranger, accompagné d’une quinzaine de musiciens et choristes. 

En février 2018, il est au Brésil et poursuit sa tournée au Mexique, Pérou, Chili, Uruguay, Argentine et conclue par Puerto Rico, le 23 mars.

Un artiste généreux

Engagé dans plusieurs actions philanthropiques, notamment l’aide aux populations des villages sud-africains touchés par le virus du sida, Phil Collins met une partie de son immense fortune au service de la cause animale, via PETA, et de l’association «Little Dreams Foundation» qu’il a fondée avec Oriane son ex-femme (avec laquelle il vit à nouveau) pour soutenir les jeunes prodiges de la musique et du sport.


Les dernières actus de Phil Collins

Ses vidéos

Ses photos