Biographie Pratt and McClain

Pratt and McClain

Sa biographie

Rencontres

Rien, à l'origine ne prédestinait ces deux musiciens à se rencontrer. En effet, Jerry McClain naît à Pasadena, Californie et c'est à des kilomètres de ce dernier à San Antonio, Texas que Truett Pratt voit le jour.

Ainsi, Jerry McClain fait la rencontre de Michael Omartian et ensemble, ils décident de monter le groupe American Scene.

Au début des années 70, Michael Omartian devient producteur de musique et collabore avec les grosses pointures de la musique de l'époque.

C'est ainsi qu'il présente Jerry McClain à Truett Pratt qui jouait alors au sein de groupes de rock à l'université.

Très vite les deux artistes se trouvent des points communs tel qu'ils décident de fonder un premier groupe baptisé Brother Love. Le duo se retrouve principalement à composer pour les jingles commerciaux.

En 1974, la série « Happy days » débarque sur la chaîne ABC et met en scène l'histoire de trois amis, Richie Cunningham, Arthur « Fonzie » Fonzarelli et Charles « Chachi » Arcola.

Dès sa diffusion, « Happy days » remporte un grand succès auprès des jeunes. Durant la première saison, le générique de la série est interprété par Bill Haley and His Comets avec la Chanson « Rock around the clock ».

Cette dernière a reçu un grand succès lors de sa sortie, en 1955 et redevient populaire avec la sortie de la série.

Pendant les deux premières saisons où « Rock around the clock » était le générique de début de la sitcom, « Happy days » servait de musique de fin.

Celle ci a été écrite et composé par Charles Fox et Norman Gimbel qui sont également à l'origine de génériques d'autres séries à succès telles Wonder woman, The love boat, Love american style ou encore Laverne and Shirley.


Succès sans précédent

En 1976, « Happy days » de Pratt & McClain est utilisée au début et à la fin de la série. La même année, la Chanson est sur toutes les lèvres et se classe à la 5e position du Billboard.

Par la même occasion la série obtient la meilleure part d'audience sur les classements des sitcoms en 1976-1977.

Durant sept saisons, soit de 1976 à 1983, la Chanson « Happy days » figure sur le générique de début et de fin de la série.

Toutefois, pour la 11e et dernière saison de « Happy days », la série est diffusée avec une nouvelle version de la Chanson .

Exit Pratt & McClain, c'est au tour de Bobby Arvon de donner une nouvelle interprétation de « Happy days ».

Malheureusement, cette version n'obtient pas autant de succès que la précédente et contribue en plus au déclin de la série.

Peu avant le succès de « Happy days », Pratt & McClain sortent leur premier single intitulé « When my ship comes in » auprès du label ABC Records, en 1974.

Par la suite, après la sortie du single « Happy days », le duo revient avec un deuxième LP intitulé « Pratt & McClain featuring happy days ».

Toujours en 1976, Pratt & McClain revient dans le classement des charts avec la Chanson « Devil with the blue dress on ».

Par ailleurs ils sortent également le titre « Whachersign » produit par Michael Omartian.

En 2005, une nouvelle édition de l'album « Pratt & McClain featuring happy days » arrive dans les bacs avec 11 titres du label WMI.