Biographie Preface

Preface Né(e) le 30 novembre 1984 (32 ans)

Sa biographie

Groupe éclair

Au début des années 80, Kamil Rustam, né le 28 janvier 1962, Manu Katché, né le 27 octobre 1958 et Jean-Yves D'Angelo, né le 26 juin 1959 sont déjà des musiciens talentueux.

En effet, les trois artistes ont derrière eux plusieurs années d'études dans les Conservatoires. Ainsi, Jean-Yves D'Angelo commence sa carrière en tant que musicien aux cotés de grands artistes tels Michel Jonasz où il fait également la rencontre de Manu Katché et de Kamil Rustam.

Ce dernier a déjà participé au succès de « Marre de cette nana là » de Patrick Bruel , sorti en 1982. Mais, c'est aux côtés de Michel Jonasz que le trio va goûter au prix du meilleur arrangement aux Victoires de la musique en 1985, pour l'album du chanteur intitulé « Unis vers l'uni ».

La même année, Michel Jonasz remporte la Victoire de la musique du meilleur interprète masculin.

Après cette première récompense, Manu Katché, Kamil Rustam et Jean-Yves D'Angelo décident de monter leur propre groupe baptisé « Preface ».

En 1986, la formation sort son premier 45 tours intitulé « Palace hotel » qui remporte un petit succès avec Manu Katché derrière le micro.

De plus, on peut apercevoir des célébrités telles Michel Jonasz, France Gall, Laurent Voulzy ou Alain Souchon dans le clip de « Palace Hotel ».

L'année suivante, Preface revient sur le devant de la scène avec « S'il te plaît », un nouveau 45 tours. La même année, Manu Katché remporte la Victoire de la musique du meilleur musicien de studio, Kamil Rustam étant nommé dans la même catégorie aux cotés de son ami.

De retour en studio, Preface sort un nouveau titre en 1988 avec « Un jour, un an, une heure ».

Malgré le talent de ses membres, Preface a de la peine à percer tel qu'en 1988, les membres du groupe décident de se séparer et offrir ainsi l'opportunité à ses membres de découvrir de nouveaux horizons.


Carrières boostées

Après une aventure auprès de Preface, Kamil Rustam, Jean-Yves D'Angelo et Manu Katché poursuivent chacun de leur côté une carrière musicale.

Jean-Yves D'Angelo sort plusieurs albums solo à savoir « Jonasz en noires et blanches » où il revisite le répertoire du chanteur en instrumental, mais également, « Tee blues », « Blues time »et « Piano voix ».

De plus, le pianiste sera récompensé à maintes reprises aux Victoires de la musique, notamment pour ses deux premiers albums ou encore le prix du spectacle de l'année pour Sol en Si en 1997. En effet, Jean-Yves D'Angelo accompagne plusieurs artistes que ce soit sur scène ou en studio. Il compose également des musiques de films documentaires ou de longs métrages.

Kamil Rustam, le guitariste de Preface a à son actif des dizaines de collaborations avec des artistes internationaux.

Il a ainsi collaboré avec Charles Aznavour, Michel Berger, Serge Gainsbourg, Johnny Halliday, ou encore, Barbara Streisand, Céline Dion, ou Sinead O'Connor , pour ne nommer qu'eux.

L'artiste participe également à la composition de musiques de films tels « La vérité si je mens », « Taxi », « Blood diamond » ou dernièrement, « The ministers ».

Après la fin de Preface, le batteur du groupe, Manu Katché poursuit également sa carrière déjà couronnée de deux Victoires de la musique.

D'ailleurs, celui-ci s'est fait connaître en 1986 en jouant sur l'album « So » de Peter Gabriel , alors qu'il est encore au sein de Preface.

Ainsi, en 1991, il sort son premier album intitulé « It's about time » qui sera suivi quelque temps après par « Stick around », « Neighbourhood » et « Playground ».

En 1996, Manu Katché remporte une nouvelle fois un prix aux Victoires de la musique, cette fois-ci dans la catégorie musique de film pour « Un indien dans la ville ».

Par ailleurs, en 2004, l'artiste est décoré de la croix de Chevalier des Arts et des Lettres. La même année, Manu Katché devient jury de la Nouvelle star , jusqu'en 2007.

Depuis, il invite des artistes de jazz, son genre de prédilection dans l'émission mensuelle « One shot not » sur Arte.