Prince est bien mort d’une overdose!

C’est officiel, Prince, décédé en avril, a succombé à une overdose. Le rapport d’autopsie pointe un abus du Fentanyl, un puissant antalgique.

prince © WENN.com

On sait désormais pourquoi et comment Prince est mort. Depuis son décès le 21 avril dernier, les circonstances et les raisons de ce drame restaient floues, mais le Midwest Medical Examiner’s Office du Minnesota a enfin livré son rapport : Prince est mort d’une overdose accidentelle de Fentanyl, un analgésique 50 à 100 fois plus puissant que la morphine.

Prince n’allait pas bien

D’après le rapport d’autopsie, Prince, qui pesait 50 kilos au moment de son décès, s’administrait lui-même le Fentanyl. En outre, on ne sait pas si c’est le seul médicament qui se trouvait dans son sang au moment de la mort, puisque les résultats toxicologiques n'ont pas été publiés. La dangerosité du Fentanyl a déjà été pointée du doigt en 2015 par l’administration américaine, rappelant que même de petites doses pouvaient s'avérer fatales.

Des années de souffrances pour Prince

Pourquoi Prince avait-il besoin d’analgésiques aussi puissants ? Des proches ont rapporté à l’Associated Press et à Entertainment Tonight que le chanteur souffrait de douleurs aux genoux et aux hanches à cause de ses années passées sur scène. « On pense à toutes les années pendant lesquelles il a sauté avec ses plateformes aux pieds (…) Il avait de ces talons. On a fait une année de tournée et il sautait comme ça — juste cette année aurait suffi à lui bousiller les genoux… Il souffrait en permanence », a confié Sheila E, ancienne petite-amie de Prince, à Entertainment Tonight.

©Cover Media

Prince - Les dernières actus