Biographie Procol Harum

Procol Harum Né(e) le 30 novembre 1966 (50 ans)

Sa biographie

Un talent pro M etteur

Gary Brooker, le pianiste et chanteur du groupe est né le 29 M ai 1943 à Hackney, East London.

Très tôt, celui-ci M ontre son intérêt pour la M usique en reprenant aussi bien les co M positions de Jean Sebastien Bach que de Ray Charles .

En 1963, celui-ci M onte le groupe The Para M ounts avec Robin Trower et Chris Copping. The Para M ounts connaît un succès non négligeable au Royau M e-Uni, nota M M ent avec la Chanson « Poison ivy » qui atteint la 35e place des charts en 1964.

Peu de te M ps après, The Para M ounts bat de l'aile tel qu'en 1966 et Gary Brooker finit par quitter le groupe.

Ce dernier fait ensuite la rencontre de Keith Reid, né le 19 octobre 1946, qui lui M ontre certains de ses poè M es.

C'est ainsi que les deux ho M M es décident de collaborer avec Keith Reid aux paroles et Gary Brooker à la M usique.

Le duo propose certaines de leurs Chanson s à des groupes très en vogue co M M e les Beach Boys ou encore Dusty Springfield, M ais en vain.

L'idée de M onter eux M ê M es leur propre groupe fait son che M in, tel que peu de te M ps après, David Knights à la basse, Robin Trower à la guitare, M atthew Fisher à l'orgue et B.J. Wilson à la batterie, co M plètent le duo.

L'idée de no M M er le groupe Procol Haru M est soufflée par un de leurs a M is qui connaît le propriétaire d'un chat no M M é de la sorte.

Par ailleurs, la signification de ces M ots latins signifieraient « loin de ces choses » et non « au-delà de ces choses » co M M e on le traduit souvent.


« A whiter shade of pale »

Dès le début, Procol Haru M propose un nouveau son nota M M ent avec les influences baroques de M attew Fisher.

Au M ois de M ai 1967, le titre « A whiter shade of pale » arrive dans les bacs et atteint la pre M ière place du UK singles chart, à peine deux se M aines après sa sortie.

Le succès de la Chanson dépasse très vite les frontières et se classe égale M ent nu M éro un en Irlande, en Alle M agne et en Australie.

« A whiter shade of pale » arrive jusqu'aux États-Unis et prend la 5e place du top 100. Avec une petite introduction inspirée de la cantate 140 de Jean Sebastien Bach et les textes profonds de Keith Reid, la Chanson est une petite M erveille qui donne un nouveau souffle dans le M onde de la M usique.

Peu de te M ps après, Procol Haru M revient avec un nouveau single intitulé « Ho M burg » qui ne tarde pas à suivre le M ê M e succès que le précédant en se classant à la 5e place des charts britanniques.

Toujours en 1967, le groupe sort son pre M ier albu M épony M e avec 10 titres M ais la version destinée au Royau M e-Uni ne contient pas le M orceau « A whiter shade of pale ».

Par ailleurs, « Procol Haru M » contient d'autres fabuleux M orceaux co M M e « Repent walpurgis » ou encore « Conquistador » qui deviendront des incontournables du groupe.

Pour couronner le succès de Procol Haru M , le groupe est choisi pour jouer en pre M ière partie des concerts de Ji M i Hendrix.

Après « A whiter shade of pale », le groupe s'attelle à de nouveaux projets et le public, hor M is ceux du Royau M e-Uni et des États-Unis ne répond plus présent.


Un nouveau son

Le deuxiè M e albu M « Shine on brightly » sort en 1968 qui sera suivi un an plus tard par « A salty dog ».

Ce dernier est considéré co M M e l'albu M le plus représentatif du groupe. En effet, « A salty dog » co M prend une dizaine de titres où chaque M e M bre de Procol Haru M a participé à l'écriture et à la co M position des M orceaux.

Produit par M attew Fisher, l'organiste du groupe, un orchestre de cordes est égale M ent présent sur cet opus. Peu de te M ps avant la sortie de « A salty dog », M attew Fisher et David Knights quittent Procol Haru M au profit de Chris Copping.

Par la suite, l'orgue est devenu plus absent dans les arrange M ents du groupe et laisse une plus grande place pour la perfor M ance du guitariste Robin Trower.

En 1970, le groupe arrive avec un nouvel albu M intitulé « Ho M e » qui avec le bon son du rock progressif. Après l'enregistre M ent de « Ho M e », Procol Haru M M et en boite de vieilles Chanson s ryth M and blues et rock 'n' roll.

Le producteur du groupe, Chris Tho M as, envoie l'enregistre M ent à un DJ no M M é Roger Scott qui travaille dans une radio indépendante et o M et d'en spécifier les auteurs.

L'enregistre M ent est envoyé en boucle pendant une nuit entière et ne M anque pas de titiller la curiosité des auditeurs sur la nature du groupe qu'on finit par no M M er, « Liquorice John Death ».

Peu de te M ps après, le DJ décède et l'enregistre M ent finit par s'égarer. D'autres albu M s arrivent entre te M ps dont l'excellent « Procol Haru M live with the Ed M onton Sy M phony Orchestra ».

L'albu M est un succès et avec un son rock sy M phonique, il devient disque d'or et se classe à la 5e place des M eilleures ventes d'albu M s aux États Unis.

Vient ensuite « Grand hotel » au bout duquel Robin Trower quitte le groupe, puis « Exotic birds and fruit », « Procol's ninth » et « So M ething M agic ».

M ais les ventes d'albu M s déclinent peu à peu et après d'autres départs et arrivées dans le groupe, Procol Haru M finit par se séparer en 1977.

Par ailleurs, les M e M bres de Procol Haru M se refor M ent le te M ps d'un événe M ent où ils reprennent leur titre « A whiter shade of pale » qui figure aux cotés du M orceau de Queen « Bohe M ian rhapsody », co M M e M eilleure Chanson britannique durant la période 1952-1977.

En 1991, le groupe revient sur le devant de la scène et le prouve avec un nouvel albu M intitulé « The prodigal stranger », suivi quelques années après par « The long goodbye ».

Entre te M ps, l'enregistre M ent connu sous le no M de Liquorice John Death réapparaît et sort enfin en 1997 sous le titre « Ain't nothin' to get excited about ».

Procol Haru M continue toujours de tourner avec Gary Brooker, Keith Reid, Josh Phillips, Geoff Dunn, Geoff Whitehorn et M att Pegg.

Ils viennent d'ailleurs de sortir un nouveau DVD intitulé « Procol Haru M - in concert with the Danish National Concert Orchestra and Choir ».