Biographie Raft

Raft Né(e) le 30 novembre 1984 (32 ans)

Sa biographie

High & Dry, The Drinks ou Raft ?

Les deux amis naissent à Strasbourg, France en 1958. Christian Fougeron le 9 mars et Pierre Schott, un mois et demi plus tard, le 24 avril.

Ils étaient d'abord dans un autre groupe nommé High & DryChristian Fougeron jouait à la batterie et Pierre Schott à la guitare.

Comme ils veulent aller plus loin et créer leur propre style, ils forment en 1983 The Drinks et sortent « Confession / Right or wrong » leur premier single autoproduit.

Ils enchaînent l'année d'après avec un maxi trois titres « Dancing tango / Sun's too hot / Gone to Africa » enregistré chez Ariola. Leurs Chanson s passent sur les stations radiophoniques et comme tous les artistes, ils tissent des liens avec les média de leur région.

Ainsi, ils participent à la réalisation de la compilation « Fire! rockele » de Radio Alsace avec les titres « Shallow Boy » et « Gone to Africa » de 1984.

Bientôt ils changent de nom. Raft est alors lancé en 1985. Pierre Schott à la basse, à la guitare, et aux programmations tandis que Christian Fougeron à la guitare.

Les deux chanteurs écrivent et composent eux-mêmes leurs oeuvres. Ils signent chez Polydor et commencent en 1985 avec le single « Io (c'est ça) » ainsi que l'album « It's growing light » produit par Marc Négroni.


C'est parti avec « Yaka Dansé »

1987 s'annonce pleine de surprises. De février à mars Raft assure la première partie de la tournée française de Niagara et passe à l'Olympia.

Vient ensuite l'heure de gloire et la pleine popularité avec le gros hit « Yaka Dansé (l'aborigène) ».

Ecrit et composé par Christian Fougeron, le tube leur a valu 600 000 exemplaires vendus, un disque d'or et le classement en 2ème position au Top 50.

A partir de là, c'est le décollage total pour le duo. On les verra aux côtés de stars françaises comme Jane Birkin , Jean-Jacques Goldman, Elli Medeiros et Marisa Berenson du projet Sampan dans le single collectif « Dernier matin d'Asie ».

Puis le succès est encore au rendez-vous avec la pièce de Pierre Schott « Femmes du Congo » de 1988.

L'année suivante, c'est le tour de « Madagascar », leur deuxième album, une fusion de musique de fête et de textes au message fort sur la tolérance, le racisme et d'autres thèmes de société.

Par la suite, Raft est invité au grand concert de Vincennes « Sos racisme / Touche pas à mon pote » et joue devant des milliers de spectateurs.

Ils se produiront également avec Les Avions dans la tournée « Rock en France ». Mais leur séparation approche.

Après 1990, Christian Fougeron et Pierre Schott entament chacun une carrière solo.


Retrouvailles sur la tournée RFM Party 80

Pierre Schott sortira une cinquantaine de titres puis quatre albums comme « Le nouveau monde » de 1992 en collaboration avec Tanita Tikaram .

Il réalisera également des clips vidéos et se produira dans différents concerts avec des invités aussi divers et talentueux que Gregory Massa, Freddy Koella et bien d'autres.

Une grande partie de ses oeuvres seront appréciées des mélomanes même si elles resteront inconnues du grand public.

Christian Fougeron, quant à lui enregistrera à Londres son album « Christian Fourgeron » sorti en 1994. Il se présentera également dans différents concerts et partira en tournée en Allemagne, à Moscou, en Pologne et même à Beyrouth.

Puis il collaborera avec des jeunes talents de sa région tout en poursuivant son projet musical personnel.

En 2006, il écrit « A chacun son talent » qu'il reprendra avec son ami Pierre Schott pour la tournée RFM Party 80 de 2007.

Justement en 2007, le public assiste à la reformation de Raft qui se présente au Stade de France avec divers artistes des années 1980.

En 2008, on retrouve la Chanson « A chacun son talent » sur la compilation « RFM Party 80 Edition Spéciale Stade de France » signé Sony/BMG.