Biographie Rare Earth

Rare Earth Né(e) le 30 novembre 1966 (50 ans)

Sa biographie

De The Sunliners à Rare Earth

Tout commence en 1961 à Detroit, Michigan, lorsque le batteur Peter Hoorelbeke, de son vrai nom Peter Rivera décide de monter un groupe avec ses amis.

C'est ainsi que The Sunliners voit le jour avec le saxophoniste Gil Bridges, le guitariste Rod Richards, le bassiste John Parrish alias John Persh et le claviste Kenny James.

The Sunliners commence par tourner dans les bars locaux et sort un album intitulé « Dreams/Answers » produit par le label Verve en 1968.

Celui-ci ne rencontre pas le succès escompté tel que la formation se met en quête d'une nouvelle maison de disques. Ainsi, peu de temps après, le groupe signe avec la Motown et dans la foulée décide de Change r de nom, Rare Earth est né.

Bien que la Motown soit considérée comme un label qui met en avant les afro-américains, celle-ci est prête à prouver le contraire avec Rare Earth.

Mais les débuts ne sont pas encourageants avec le premier single de Rare Earth intitulé « Generation, light up the sky ».

Par la suite, le groupe décide de reprendre la Chanson de The Temptations paru en 1966 « Get ready ». Le succès répond enfin présent et le titre se classe à la 20e place du classement R'n'B et la 4e place au Billboard Hot 100.

Ainsi, la version de Rare Earth atteint une meilleure place que celle des Temptations qui a dû se contenter de la 29e place du Billboard Hot 100.


Rare Earth, l'âge d'or

Peu de temps après, l'album « Get ready » arrive dans les bacs avec six titres à savoir « Magic key », « Tobacco road », « Feeling alright », « In bed », « Train to nowhere » et bien entendu « Get ready ».

Suivant les traces du single, l'album « Get ready » obtient un grand succès et devient disque d'or. En 1970, Rare Earth revient avec un nouvel album intitulé « Ecology » du label Rare Earth Records, une filiale de la Motown.

Par ailleurs, « Ecology » contient une nouvelle reprise des The Temptations « (I know) I'm loosing you » ainsi qu'une Chanson des Beatles, « Eleanor Rigby ».

L'année suivante, Rare Earth sort son troisième opus « One World » qui comprend 8 morceaux. Issu de cet album, le titre « I just want to celebrate » obtient un vif succès et se classe à la 7e place du Billboard Hot 100.

Cette dernière a été composée par Dino Fekaris et est considéré par beaucoup comme la meilleure Chanson de Rare Earth.

Le single suivant « Hey big brother » ne tarde pas à suivre le succès de « I just want to celebrate » et se classe à la 19e place du Billboard Hot 100.

Après la sortie de « Willie remembers », Rare Earth revient avec un nouvel album intitulé « Ma ». Celui-ci est présenté comme le meilleur album du groupe, bien qu'il n'arrive pas à égaler le succès de « Get ready ».

Dans l'album figure également la Chanson « Hum along and dance », une Chanson des The Temptations et reprise en 1973 par Rare Earth et The Jackson 5.


Rare Earth, une seconde vie

Suivent ensuite d'autres albums mais n'obtiennent plus autant de succès que les précédents. Tout au long des années 70, Rare Earth est victime des départs de ses membres qui seront remplacés par d'autres musiciens, qui ne tarderont pas à quitter le groupe à leur tour.

Par ailleurs, Rare Earth quitte la Motown au bout de plusieurs années de collaboration au profit de la Prodigal Records.

En 1983, l'album « Tight and hot » sort uniquement au Canada et peu de temps après, le groupe décide de se séparer.

Ainsi, tandis que Peter Rivera entreprend une tournée en solo qui reprend les plus grands tubes de Rare Earth, Gil Bridges de son coté cherche de nouveaux musiciens pour reformer le groupe.

En 1993, Rare Earth revient sur le devant de la scène avec l'album « Different world » et une nouvelle composition.

Actuellement, Rare Earth est composé de Gil Bridges, Randy "Bird" Burghdoff, Mike Bruner, Floyd Stokes et Ivan Greilick.

« A brand new world », le dernier album de Rare Earth est sorti en 2008 avec une douzaine de titres tels « Papa was a Rolling Stone », « The love you save » ou encore « Game of love ».