Biographie Richard Cocciante

Richard Cocciante Né(e) le 20 février 1946 (70 ans)

Sa biographie

Né de père italien et de mère française, Richard Cocciante grandit en Indochine avant que sa famille ne revienne à Rome. Il y est bercé par la musique, celle des grands opéras notamment, et décide de sauter le pas en jouant dans un groupe avec ses amis du lycée français.


"Marguerite", son premier succès en France

Richard Cocciante sort son premier album en 1972. Il s'agit de "Mu" qui sera également adapté en français. L'année suivante sort "Poesia", suivi en 74 par "Anima" dont sera extrait "Bella Senz'anima" qui est un succès en Italie. En France, il faut attendre la chanson "Marguerite" ("Margherita" en italien) en 78 pour que Cocciante se fasse connaître du grand public.

En 83, il sort un album intitulé "Sincerita" qui sera enregistré dans quatre langues, dont le français, bien évidemment. Puis, en 85, sa "Question de feeling" qu'il enregistre en duo avec Fabienne Thibault est un tube énorme en France, avec un texte co-écrit par Luc Plamondon . La version italienne "Questione di feeling" sera enregistrée avec Mina. Deux ans plus tard, il écrit "Il mio rifugio" pour le film "Tandem" de Patrice Leconte qui restera une de ses plus célèbres chansons.


Chanteur romantique international

En 91, il participe au célèbre Festival de San Remo et remporte le prix avec sa chanson "Se stIAMo insieme". Il incarne aussi Chopin sur l'album "Sand et les Romantiques" de Catherine Lara .

En 93, il sort en France un album intitulé "Empreinte", suivi l'année suivante par une compilation qui sera un grand succès. Il écrit aussi "Il ricordo di un instante" pour le film "Mémoire d'un sourire" de Franco Zeffirelli.

Toujours à cheval entre la France et l'Italie, quand il ne s'agit pas d'autres pays, Cocciante mène habilement sa carrière de chaque côté de la frontière.

En 94, son album italien s'appelle "Un uomo felice" tandis qu'en 96, son album français s'intitule "Instant présent" et est écrit en collaboration avec Luc Plamondon .


L'épisode Notre-Dame de Paris

A l'automne 97, on annonce officiellement le prochain projet de Richard Cocciante, une comédie musicale écrite avec Luc Plamondon et adaptée de "Notre Dame de Paris".

L'album sort début 98, et le spectacle est créé à l'automne 98. On connaît la suite : triomphe absolu pour ce spectacle et les chansons qui en sont tirées : "Belle", "Le temps des cathédrales", "Vivre". Des titres qui révèlent Garou, Hélène Segara et Patrick Fiori.

Ce spectacle signe également la fin de sa collaboration avec Luc Plamondon. Richard Cocciante a en effet le sentiment que son oeuvre a été spolié par le très médiatique c Ana dien.


Comédies musicales et grands classiques

C'est donc seul, ou presque, que Richard Cocciante se lance dans l'adaptation du "Petit Prince" d' Antoine de Saint Exupéry. Il signe la partition de la comédie musicale tandis qu'Elisabeth Ana is réalise le livret. Le spectacle connaît un succès mitigé en 2002 au Casino de Paris.

3 ans plus tard, le chanteur revient avec un nouvel album interprété en italien, en espagnol, en anglais et en français "Songs". A travers le single "Beatles génération" il évoque la force et l'inspiration puisées chez Beatles.