Roch Voisine

Joseph Armand Roch Voisine Né(e) le 26 mars 1963 (53 ans)

Sa biographie

Des patinoires à la scène

Joseph Armand Roch Voisine est né le 26 mars 1963 à Edmundston au Nouveau-Brunswick, une région du Canada. Il grandit à Saint-Basile près de la frontière du Québec, entouré de ses parents et de ses frères et sœurs.
C'est tout d'abord vers une carrière sportive que Roch Voisine se dirige, comme joueur de hockey. Malheureusement, à l’âge de 17 ans, il quitte définitivement la crosse et les patins et met fin à une carrière prometteuse suite à une grave déchirure musculaire.

Il commence sa carrière de chanteur tout en suivant des études à l'université d'Ottawa, mais c'est tout d'abord comme animateur de variétés qu'il se fait connaître.
Il présente l’émission « Top Jeunesse » sur la chaîne TQS, un programme consacré aux vidéoclips.

En 1989, sa célébrité grandit, toujours grâce à la télévision. Il incarne Dany Ross, joueur de hockey dans la série « Cogne et Gagne », qui sera diffusée momentanément en France.

C'est aussi cette année là que le jeune homme connaît son premier et immense succès dans les charts avec l'inoubliable « Hélène ». L'album éponyme devient rapidement double platine, et la première tournée française attire 80 000 spectateurs sur une quinzaine de dates.

La carrière de Roch Voisine s'étend maintenant à l'Europe, particulièrement en France où « Hélène » occupe la première place du Top 50 pendant de nombreuses semaines.
Le chanteur canadien est désormais une méga-star traquée par les paparazzi. On parle alors d’une véritable « Roc-mania ».


Frénésie hexagonale


Les deux années qui suivent sont centrées sur l'Europe, où il enchaîne les tournées.Grand privilège, Roch Voisine se produit deux soirs de suite à Paris-Bercy, en recevant parallèlement le titre de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Preuve de son immense popularité dans l’Hexagone, en 1993 la statue de cire de Roch Voisine prend place au musée Grévin aux cotés de celle de Madonna !

De retour au Québec, l’artiste s'attaque au marché américain avec un album en langue anglaise. Le disque reçoit un accueil très modéré aux USA. Heureusement, le single francophone « La légende Oochigeas » connait, lui, le succès.

Durant l'été 1994 sort l'album « Coup de tête », à nouveau plébiscité. Deux ans plus tard, il retente d'investir le marché américain avec « Kissing Rain ».
Lors de la préparation de la tournée de promo, un drame survient : son impresario est retrouvé mort dans son appartement. Roch Voisine prend alors du recul vis-à-vis de sa carrière et du show-biz pendant trois ans.

Epaulé par une nouvelle équipe (Érick Benzi, Gildas Arzel, Jacques Veneruso), Roch Voisine se consacre en 1999 à la préparation puis à l'enregistrement de « Chaque feu... », son premier disque en français depuis cinq ans.


Un artiste engagé

Après de nombreux concerts en Europe et au Canada, il entre en studio pour concocter deux albums de Noël, un français et un anglais, qu'il défend sur scène. Roch Voisine part à nouveau en tournée en décembre 2000 dans une douzaine de villes à travers le Canada.

En janvier 2001, il se rend en Afrique, une première visite sur ce continent sous le titre de représentant de l'UNICEF.
En avril, il amorce l'enregistrement d'un onzième album. Début octobre sort le titre « Le Cowboy virtuel », premier extrait radiophonique d'un album éponyme. Quelques semaines plus tard, l'album « Roch Voisine » est lancé au Québec et en France.

En 2002, sort « Higher », un nouvel opus en anglais cette fois-ci. Entre rock et ballades, cet album est dédié à Myriam Saint-Jean, une jeune québécoise qu'il épouse en décembre à Montréal. L’album cartonne et s’écoule à plus de 500 000 exemplaires en France, Suisse et Belgique.

Roch Voisine part ensuite une tournée au Canada pour promouvoir son album. Il se produit ainsi aux Francofolies de Montréal en juillet 2003 et y rencontre un très grand succès. 


Enfoiré !

Après avoir participé aux Restos du Cœur à Marseille, Roch Voisine poursuit sa tournée de promotion qui le mènera à Bruxelles, Bordeaux, Nice, Monaco...

Dès le mois de mai 2002, Roch Voisine entreprend la pré-production de son album anglophone à Londres. Le premier extrait « By Myself » se retrouve numéro 1 au palmarès pancanadien dès le mois de décembre et janvier 2003. Une série de spectacles suivent la sortie de l'album à travers tout le Canada.

Après quelques mois passés en studio, Roch Voisine offre son nouvel album « Je te serai fidèle » à ses fans français en novembre 2003. L'album atteint rapidement les sommets des classements en Suisse, Belgique et en France, avec à la clé un disque d'or. L'opus comprend des succès entièrement réenregistrés et réarrangés.

Une belle surprise pour les fans, auxquels il rend hommage dans « I'll Always Be There ».
Le premier extrait de cet album, « Tant pis », reçoit aussi un disque d'or pour 250 000 exemplaires vendus. Le chanteur honore un grand nombre de concerts en 2004 et 2005, un succès couronné par le titre d’artiste masculin francophone de l’année 2005 aux NRJ Music Awards.


La saga « Americana »

En octobre 2005, Roch Voisine livre à son public européen un nouvel album francophone intitulé « Sauf si l'amour » qui comprend douze nouvelles chansons.
« Une femme (parle avec son cœur) » est le premier extrait qu'il reprend lors de sa tournée en 2006.
Cette même année, un double best-of célèbre ses vingt ans de carrière et ses vingt deux albums !

Le chanteur canadien propose en 2008 son nouvel album intitulé « Americana ».
Un opus aux influences country pop rock enregistré à Nashville aux Etats-Unis, la capitale de la « country music » américaine.

Entouré de célèbres musiciens locaux, il reprend les classiques de ce courant musical et revisite les titres de Johnny Cash, Bob Dylan, Willie Nelson, Emmylou Harris ou encore Elvis Presley.
Le premier single de cet album est « City of New Orleans », une reprise du titre de Willie Nelson.

En 2009, le chanteur signe l'album « Americana II » suivi de « Americana III California », l'année suivante, marqué notamment par des reprises de Simon and Garfunkel, The Mamas and the Papas, The Byrds ou encore The Beach Boys.

Début 2010, Roch Voisine s’essaie au journalisme sportif et devient commentateur officiel pour France Télévisions pour le hockey ainsi que pour les cérémonies d’ouverture et de clôture des XXIe Jeux olympiques de Vancouver.

En cette fin d'année 2010, Roch Voisine signe un nouvel opus « Confidences » avec un premier single « Décembre ».


25 ans de succès

Pour célébrer ses 25 ans de carrière, un concert unique est organisé au Centre Bell le 3 juin 2011. Une soirée exceptionnelle où ses amis du milieu le rejoignent sur scène, Jamie Campbell et les choristes Dawn Cumberbatch, Kim Richardson, Lina Boudreau et Dorian Sherwood ou encore Isabelle Boulay.

Début 2013, Roch Voisine propose un album de reprises de ses plus grands tubes en duo, interprétés pour la plupart avec des voix féminines. Intitulé « Duophonique », ce nouvel opus a été enregistré avec l'Orchestre Philharmonique de Prague, placé sous la direction de Marc Ouellette.

Il s’entoure notamment de Chimène Badi, Patricia Kaas, Linda Lemay, ou encore de Béatrice Martin avec qui il chante le hit « Hélène ».

Les dernières actus de Roch Voisine

Roch Voisine

Ses photos