Biographie Roger Taylor

Roger Meddows Taylor Né(e) le 26 juillet 1949 (67 ans)

Sa biographie

Débuts de carrière

Roger Taylor voit le jour en 1949 en Angleterre. Il débute des cours de guitare dès ses huit ans et se passionnera par la suite pour d'autres instruments comme la batterie ou le clavier.

Le jeune artiste formera d'ailleurs un groupe nommé The Bubblingover Boys qui donnera de nombreuses représentations dans les fêtes de quartier. Roger Taylor se démarque de ses jeunes camarades et ses parents l'encouragent sur cette voie parallèlement à ses études.

Il devient membre du groupe Johnny Quale and The Reaction en 1965, une formation de rock qui deviendra The Reaction suite au départ de Johnny Quale. Appelé à chanter lors des concerts, Roger Taylor devient l'un des piliers du groupe et contribue énormément au succès que The Reaction rencontrera de 1965 à 1967.

Après cette période, Roger Taylor est obligé de terminer ses études et part pour Londres. Il y fait la connaissance de Tim Stafell et Brian May et le trio fondera le groupe Smile. De nombreux concerts rock dans Londres et ses environs caractérisera la carrière de Roger Taylor durant cette période.


Queen

Lorsque Tim Stafell présente Roger Taylor à Freddie Bulsara en 1969, le courant passe immédiatement entre les deux hommes. Smile signe par la suite chez Mercury Records, mais la collaboration sera arrêtée avec le départ de Tim Stafell quelques mois plus tard.

Loin de se décourager, Roger Taylor, Brian May et Freddie Bulsara décident de monter leur propre groupe. Ils engagent John Deacon et Queen voit le jour. Les premières tournées du groupe se font dans la région et le succès est de plus en plus important.

Roger Taylor se charge de démarcher le groupe auprès des maisons de production et organise personnellement les spectacles. Il écrit d'ailleurs de nombreux tubes comme « Radio ga ga », « The invisible man » ou encore « A kind of magic ».

Parallèlement à la prestigieuse carrière au sein du groupe Queen , Roger Taylor aspire à un parcours sol o et signera des titres de sa composition tout en assurant sa place au sein de la formation.

Il sort un premier opus en solo en 1981. « Fun in space » se place dans le Top 20 des meilleures ventes de disques en Angleterre. Roger Taylor a non seulement écrit toutes les chansons mais se charge également de les interpréter.

Il signe un second album en 1984 sous le titre de « Strange frontier ». Des duos avec certains membres de Queen y sont présents comme avec Freddie Mercury sur « Killing time » par exemple.


Suite de carrière solo

Roger Taylor crée le groupe The Cross une fois le Magic Tour de Queen achevé. Trois albums marqueront l'existence de cette formation, « Shove it », « Mad, bad and dangerous to know » suivi de « Blue rock ».

Réalisé en 1988, « Shove it » est composé de nombreux titres repris plus tard par Queen comme « Heaven for everyone ». Plus personnel que les autres disques, « Mad, bad and dangerous to know » est composé de nombreuses chansons que Roger Taylor a écrit durant sa jeunesse.

Sorti en tout premier lieu en Allemagne, « Blue rock » est l'opus le plus connu de Roger Taylor par le public européen. Un nouvel album solo paraîtra en 1994 sous le titre de « Happiness? » dans lequel il dédie de nombreux titres à Freddie Mercury .

Roger Taylor part en tournée promotionnelle à travers l'Angleterre et les États-Unis en 1995. Les titres comme « Revelations », « Freedom train » ou encore « You had to be there » sont très bien accueillis par les fans.

« Electric fire » sort en 1998 et contient de véritables pépites d'or de Roger Taylor comme le titre « Surrender » ou « No more fun ». Le chanteur et musicien mettra par la suite sa carrière solo entre parenthèses. Il collaborera à de nombreuses reprises avec d'autres stars comme Éric Clapton, Phil Collins , Bon Jovi ou Elton John .

Ce n'est qu'en fin 2009 que Roger Taylor refait parler de lui avec un album studio intitulé « The unblinking eye (everything is broken) ».