Roger Waters

George Roger Waters Né(e) le 6 septembre 1943 (73 ans)

Sa biographie

Enfance et premiers pas dans le monde de la musique

Roger Waters n'aura jamais l'occasion de connaître son père, Eric Fletcher Waters. Ce dernier a été enrôlé pendant la Deuxième guerre mondiale et a fait partie des soldats ayant participé à l'opération Shingle. Il n'en reviendra pas vivant.

Le fait de n'avoir pas pu vivre aux côtés de son père a été un traumatisme marquant dans la vie de Roger Waters. On sentira la marque de cette tragédie dans ses futures réalisations. C'est notamment le cas sur son album « The wall » sorti en 1979 et sur l'album « The final cut » dévoilé en 1983.

Après le décès de son père survenu d'une manière si prématurée, Roger Waters grandit aux côtés de sa mère et ses frères. Adolescent, il fréquente le lycée de Cambridge où il croise la route de Nick Mason et de Syd Barrett. À 21 ans, il crée son tout premier groupe.

Dans ce projet il est entouré de ses amis à savoir Richard Wright, Clive Metcalfe, Nick Mason, Keith Noble et Juliette Gale qui deviendra plus tard la fem me de Richard Wright. C'est ainsi que se crée la formation musicale nommée Sigma 6 qui a pris d'autres appellations au cours de son existence, en l'occurrence The Architectural Abdabs ou encore The Tea Set.

Au dé but de cette aventure musicale, Roger Waters occupe le poste de guitariste. Après le départ de Clive Metcalfe et de Keith Noble, il devient le bassiste du groupe, poste qui lui sied à merveille. Syd Barrett et Bob Klose remplacent alors les membres sortants.

Au final, le groupe qui porte désormais le nom de The Tea Set est constitué de Roger Waters, de Bob Klose, de Syd Barrett, de Richard Wright et de Nick Mason.

Peu après se forme le groupe Pink Floyd qui sera composé de quatre membres, Bob Klose en moins.


Membre du groupe mythique Pink Floyd

Lorsque les Pink Floyd font leurs premières armes sur scène, le public ne les prend pas vraiment au sérieux, surtout qu'ils choisissent un genre musical où les « professionnels » ne manquent pas.

En 1969, ils sont sollicités par Barbet Schroeder, un réalisateur, pour créer la musique du film « More ». Cette expérience permet aux Pink Floyd d'étendre leur popularité à un public plus large. Ils profitent par ailleurs de la pause musicale du groupe mythique The Beatles pour se tailler une réputation dans le milieu. L'album « Meddle » qui est sorti pendant cette période est bien reçu par le public.

Au dé but de s années 1970, Roger Waters s'intéresse aux sonorités électroniques. Il participe à l'élaboration de la bande originale du film documentaire « The body ». Il en sortira un album portant le titre éloquent de « Music from the body ».

En 1973, des tensions commencent à se faire sentir au sein du groupe. Roger Waters et les autres membres de la formation ne sont pas toujours d'accord en matière de musique. Roger Waters devient l'auteur-compositeur attitré du groupe et il sera pratiquement le seul à avoir travaillé sur « Animals » puis sur « The wall ».

En 1983, avec la sortie de l'opus « The final cut », on sent bien que Roger Waters est désormais l'homme fort des Pink Floyd. De leurs côtés les autres membres du groupe s'effacent petit à petit. De son côté, Nick Mason semble bouder et finit par être remplacé par Andy Newmark.

Quant à David Gilmour , il n'hésite pas à contrecarrer toutes les propositions artistiques de Roger Waters. En plein milieu des « eighties », ce dernier préfère se détacher du groupe et en réfère officiellement aux autres membres des Pink Floyd sans oublier la maison de disques.


Sa carrière solo

Peu de temps après avoir tourné la page « Pink Floyd », Roger Waters enregistre et sort son premier opus en solo intitulé « The pros and cons of hitch hiking » dont la sortie est programmée en 1984.

Des grosses pointures de la chanson participent à cet album en l'occurrence David Sanborn qui est au saxophone et Eric Clapton qui est à la guitare. L'album ne rencontre toutefois pas le succès escompté et la tournée qui s'ensuit est boudée par le public.

Il faudra attendre 1987 pour que Roger Waters sorte de nouveau un album intitulé « Radio K.A.O.S. ». Malheureusement, cet opus ainsi que la tournée promotionnelle passent totalement inaperçus. Les fans sont focalisés sur « A momentary lapse of reason », le nouvel album des Pink Floyd alors composé de David Gilmour , Richard Wright et Nick Mason.

Trois ans plus tard, Roger Waters fait partie des illustres artistes invités à participer à une représentation donnée dans le cadre de la célébration de la chute du mur de Berlin . Cette même année, le chanteur sort son troisième opus en solo.

Celui-ci est acclamé par les critiques et le single « What God wants » atteint la quatrième position dans les classements des meilleures ventes. Au mois de juillet 2005, Roger Waters retrouve ses anciens amis de Pink Floyd le temps d'un concert donné à Londres. Mi-2006, il part en tournée à travers toute l Europe .

Depuis, Roger Waters écume les scènes du monde pour faire découvrir ou redécouvrir ce que les fans ont tant apprécié lorsqu'il était l'homme fort des Pink Floyd.
Pour preuve, pour marquer les 30 ans de "The wall", Roger Wayers entame une tournée mondiale qui le conduit notamment à Paris-Bercy les 30 et 31 mai ainsi que le 30 juin 2011.

Les dernières actus de Roger Waters

Ses photos