Biographie Samantha Fox

Samantha Karen Fox Né(e) le 15 avril 1966 (52 ans)

Sa biographie

Samantha Fox connaît son heure de gloire en 1986 lorsqu'elle sort sa première chanson, "Touch me". Elle enchaîne les tubes jusqu'en 1991 et la révélation de la perte de sa fortune.

Courageuse, elle revient dès 1995, avec plus ou moins de succès, jusqu'à fonder sa propre maison de disque en 2009.

Issue d'une modeste famille londonienne, Samantha Fox doit très vite se prendre en charge. Elle s’inscrit à l’âge de 16 ans à un concours de seins nus pour lequel elle termine deuxième. Elle décroche ainsi un contrat pour être la pin-up du journal The Sun, ce qu’elle fait pendant trois ans. Cela lui permet également de poser pour le magazine Playboy quelques années plus tard.

En 1986, elle entame sa carrière de chanteuse avec le single « Touch me ». Ce titre est un véritable carton, notamment en France, malgré des paroles pour le moins légères. C’est sans doute ce qui fait son succès. Toujours est-il qu’elle récidive avec des chansons de la même veine, comme « Do ya do ya », « Nothing's gonna stop me now » ou encore « I only wanna be with you ». Elle collabore avec Stock, Aitken et Waterman.


Problèmes financiers

Son second album, « Samantha Fox », traverse également l’Atlantique.
Le hit majeur se nomme “Naughty Girls”. Face au succès, elle enchaîne avec un troisième opus, « I wanna have some fun ». On retient les tubes “I only wanna be with you” et surtout “I wanna have some fun”.

La gloire retombe avec le quatrième album, intitulé « Just one night », sorti en 1991. Elle décide de quitter sa maison de disque, Jive records, usant de sa popularité du moment pour faire monter les enchères.

Mais trop naïve, elle perd toute sa fortune, qui aurait été dérobée par son père. Un énorme procès commence, divisant la famille et ruinant la carrière de la pulpeuse anglaise.


Come-back

Malgré cela, Samantha Fox tente un come-back en 1995. Elle sort un single, « Go for the heart », qui la remet sur de bons rails. Elle attend deux ans pour proposer la chanson « Let me be free » puis le disque « 21st century Sam Fox », sans succès.

Elle persévère en 1998 avec le titre « Santa Maria », en collaboration avec DJ Milano. Elle retrouve une certaine popularité en Angleterre, avant de replonger dans un certain anonymat.

Pour son grand retour en 2004, Samantha Fox ne veut prendre aucun risque. Elle décide de remixer son tube majeur, « Touch me » avec le musicien Günther. Elle s’assure un succès immédiat, et assène un nouveau disque, « Angel with an attitude » l’année suivante. Mais ce dernier est un fiasco.

Désormais, elle collabore avec de nombreux DJ, notamment Solar City qui retravaille le tube « Naughty girls » et Santiago Cortes, lequel propose une énième version de « Touch me ». En 2009, elle crée son propre label, Fox records.

«Angel With An Attitude Remixes», un réédition remixées de l’album de 2006, sort sous le label de Samantha Fox.

Après une première expérience de téléréalité avec sa compagne Myra Stratton en 2008, elle réitère l’expérience à l’automne 2009 une autre émission, dont elle est éliminée le 16e jour. Mais cette nouvelle visibilité stimule Sony Music qui, fin 2009, édite «Nothing’s Gonna Stop Me Now. Greatest Hits & More» pour le marché britannique. Les titres et les remixes inédits attirent l’attention, de même que le single «Tomorrow».


Un Best Of

En février 2010, Samantha Fox fait l’ouverture de la plus prestigieuse cérémonie de récompense outre-Manche, les BRIT Awards. Elle commente également le show en voix off.  En juin, elle revient avec deux singles. L’un est une reprise, en version dance, de Blondie, «Call Me», avec Sabrina, comme elle chanteuse et sex-symbol des années 1980 dont les journaux d’alors avaient mis en avant une pseudo-rivalité. L’autre est une chanson, «Forever», avec 4 Strings, un groupe de trance néerlandais.

Avec Sabrina et d’autres artistes, Samantha tourne en France de février à mai 2012.

En juillet 2012, ses quatre premiers albums, «Touch Me», «Samantha Fox», «Wanna Have Some Fun» et «Just One Night», sont réédités et remastérisés, avec 46 bonus, dont des titres et des inédits.

En 2014, une compilation, «Touch Me, The Best of Samantha Fox» est publié par Sony. 

En 2015, sortent deux singles «Dance, Dance, Throw Ur Hands Up In The Air Air», avec Flavor Flav et The Party House Bullies, et «Hot Stuff»


Une autobiographie

Durant l’été 2016, Samantha participe à la 18e saison de l’émission de télé réalité «Celebrity Big Brother», et est éliminée le 27e jour, soit trois jours avant la finale. 

Elle y reprend son hit «Touch Me». Le public est à ce point enchanté qu’elle en sort une nouvelle version «Touch Me 2016». 

Samantha, qui surfe sur la vogue retour des 80s, donne alors une série de concerts, en Suisse, en Grande-Bretagne, Norvège, Suède, Lituanie, Finlande. 

En mai 2017, elle est aux États-Unis, puis reprend ses voyages à travers toute l’Europe et la Russie. 

Dans la foulée, en juillet, l’anthologie de la carrière de Samantha Fox sort sous le titre «The Fox Box. Play It Again, Sam», nommé ainsi en clin d’œil à la célèbre réplique du film «Casablanca». Elle comporte aussi des DVD.

En octobre 2017, la chanteuse publie son autobiographie, «Forever», co-signée par Leif Ericksson et Martin Svensson. S’y dégage le portait d’une battante. Forte de ses presque 30 millions de disques vendus et une célébrité internationale, celle qui s’appelle Samantha parce que son père était fan de la série «Ma sorcière bien aimée» et qui a commencé sa carrière de mannequin à 3 ans poussée par sa mère, revient sur ses nombreuses difficultés, ses peines profondes, mais insiste sur la nécessité de rebondir. Elle se sent à l’aise avec ses 50 ans. 

Le succès est immédiat: deux jours après sa sortie, le livre est en rupture de stock en Grande-Bretagne.

Samantha Fox, qui continue à se produire en Europe (elle est en fait plus de 100 fois par an sur scène), annonce un nouvel album en 2018, produit en partie par Ian Masterson.

Ses photos