Serge Lama : focus sur sa carrière de comédien

Serge Lama est l’une des immenses voix de la chanson française, mais au-delà de ses talents musicaux, des réalisateurs ont été attirés par le fort charisme de l’interprète. Gros plan sur Serge Lama acteur.

Serge Lama © Yann Orhan
Ses débuts de comédien

Serge Lama, après plus de vingt ans de carrière et de très nombreux concerts, tente de nouvelles expériences. Il avait déjà fait une courte apparition dans la deuxième partie du téléfilm « Madame Bovary », diffusé à la télévision le 6 décembre 1974, mais sans pousser plus loin l’expérience. Le chanteur passe au grand écran six ans plus tard, dans un rôle de figurant, dans le film chorale « Alors... Heureux ? » de Claude Barrois (1980). Dans la peau d’un pompiste, il y fait une petite apparition, aux côtés de Marc Jolivet, Évelyne Bouix ou encore Thierry Lhermitte. Avant de continuer sur grand écran, il décide en 1984 d’abord de monter une comédie musicale sur la vie de Napoléon. Le public le suit rapidement et c’est un succès, avec des représentations au théâtre Marigny à Paris, où « Napoléon » se jouera pendant trois ans.

Le théâtre avant tout

Serge Lama passe au théâtre en 1991. Il joue avec Agnès Soral dans « La Fracture » de Françoise Dorin, aux Bouffes Parisiens. Après ce succès, Serge Lama décide de prolonger son expérience théâtrale avec une pièce de Sacha Guitry et reprend son œuvre, « Toâ ». La troupe s’installe début 1993 au théâtre Édouard VII, à Paris, et joue tous les soirs à guichets fermés. On prolongera même de cinq semaines pour satisfaire la demande des spectateurs.

Serge Lama sur petit et grand écran

En 1994 et 1995, il incarne le commissaire Paparel dans la série télévisée « Placé en garde à vue », diffusée sur France 3. Dans chaque épisode, on retrouve le temps d’une garde à vue la vie quotidienne d’un commissariat. Le commissaire principal, Victor Paparel, doit systématiquement résoudre une enquête avec l’aide de ses inspecteurs : Leturc, Arturo, Franck et Charlotte. En 1999, Serge Lama joue aussi dans le court-métrage « La Courte Échelle », de Thierry Poirier, avec Alexandre Brasseur, d’après une nouvelle de Gédéon Picot. Il s’agit ici d’un film de 35 minutes qui sera diffusé sur France 3 en septembre 2001 et septembre 2002. Suite à cette dernière expérience positive, Serge Lama décide néanmoins de se recentrer sur la musique en 2017, en témoigne son dernier single « Je débute », dans lequel le chanteur-acteur exprime sa sensation de systématiquement tout recommencer de zéro.

Serge Lama - Les dernières actus