Sa biographie

Une enfance tourmentée

Petite métisse aux yeux bleus et verts, visiblement elle n'est pas comme les autres enfants. Aussi elle grandit difficilement à Harlem, New-York où ses parents vivent depuis un certain temps.

Comme elle n'avait pas beaucoup d'amis, elle passe son temps à écouter de la musique qui devient alors son fidèle compagnon. Suivant les paroles des chansons qu'elle entend à la radio, elle développe petit à petit sa voix qui acquiert toute sa force au fil du temps.

Quand elle le voulait, il lui arrivait de chanter tellement fort que tout le monde pouvait l'entendre dans tout New-York.

A un certain moment, sa mère choisit de quitter New-York et déménage alors pour Boston . Elle va donc vivre avec sa mère et profite justement de son séjour à Boston pour développer son talent d'auteur-compositeur et de chanteuse.

Toutefois, sa mère ne veut pas qu'elle passe tout son temps avec la musique alors qu'elle tient à aller de l'avant dans ce domaine. Ne s’entendant pas sur ce point, sa mère prévoit alors de la renvoyer à New-York, chez son père. Plutôt assez satisfaite de cette résolution, Sharon Brown se précipite pour rentrer à New-York.


Une jeunesse en musique

Le courant passe bien entre elle et son père puisque ce dernier est également musicien. Entre temps elle a intégré le groupe de chanteurs nommé Gaylettes. Evidemment son père la soutient dans ses démarches artistiques et la pousse jusqu'à sa participation à un concours avec ses amis de Gaylettes où ils arrivent à la troisième place.

Mais bien sûr, Sharon Brown voulait plus qu'une victoire à un concours et tenait à se perfectionner dans le domaine musical. Elle s'inscrit alors dans une école de musique, la New England Conservatory Of Music où elle étudie la théorie musicale, la voix et la batterie.

Le temps a passé et la petite métisse aux yeux bleus et verts a bien grandi. Elle décide de poursuivre sa carrière musicale et se rmet à l'écriture. Elle dédiera alors la chanson « Love looks good on you » au groupe de rock Blood Sweat & Tears qui l'enregistre chez CBS Records. Elle devient alors auteur-compositeur professionnel et commence à voyager. Bien sûr, elle ne tardera pas à écrire pour elle-même.


Sa carrière musicale

En 1982, elle signe avec Profile Records et sort « I specialize in love » qui est toute de suite un succès à New-York. Elle est sacrée meilleur artiste féminin de l'année mais elle est écœurée par les manipulations des maisons de production aussi décide-t-elle de créer son propre label et sort son single « Give love a chance » par la suite.

Quoiqu’il en soit, « I specialize in love » connaît également un grand succès en Europe, notamment au Royaume-Uni et en France dans les années 1980. Sharon Brown commence alors à donner des concerts à New-York et dans d'autres villes.

Artiste au grand sens de l'humour, ses créations sont principalement inspirées du style de Jimi Hendrix , Sly Stone, Mary Wells, et de certains jazzmen.

Au cours de sa carrière musicale, elle collabore avec de nombreux artistes et producteurs. Ceux qu'elle a le plus apprécié sont Norman Whitfield, producteur, qui l'enseigna l'art de l'écriture et la production tout en la laissant libre de faire ce qui lui plaît.

Elle a également beaucoup d'estime pour Curtis Mayfield et Hank Cosby de Motown qui lui ont appris à se familiariser avec la composition musicale. En tant que one hit wonder même si elle n’apprécie pas d’être qualifiée ainsi, on la connaît également pour ses chansons « Family tree » et « Thinking of you ».