Biographie Sheila B Devotion

Sheila B Devotion Né(e) le 30 novembre 1976 (40 ans)

Sa biographie

Les débuts

En juin 1977, sans que personne ne s'y attende, la célèbre chanteuse française Sheila , riche d'une longue et brillante carrière en solo, collabore avec un tri o de danseurs afro-américains baptisé Black Devotion. Le trio comprenait alors Arthur Wilkins, Freddy Stracham et Dany Mac Farlane.

Avant de travailler avec Sheila , les B. Devotion se sont déjà illustré aux côtés de nombreuses grosses pointures comme Sylvie Vartan.

De la collaboration de ces danseurs et de la chanteuse Sheila naîtra d'abord un premier single très disco, intitulé « Love me baby ». Le single est aussitôt envoyé auprès de nombreuses stations de radio et est signée S.B. Devotion.

Véritable tube planétaire, la Chanson se vend à grande échelle, un peu partout dans le monde. Non seulement en Europe mais également aux States, les S.B. Devotion squattent les plus hautes marches des charts disco et pop.

Bien que Sheila ait aimé resté dans l'anonymat pour ce premier essai de Change ment d'orientation musicale, ses fans inconditionnels reconnaissent très vite sa voix.

Fort du succès de ce premier single, elle Change très vite le nom du groupe et y appose son prénom. Ainsi, les S.B. Devotion deviennent les Sheila B. Devotion.

Son prochain single est une reprise disco du standard américain « Singin' in the rain », qui se vendra à plus de 4 millions de copies et renforcera sa popularité et son succès à un niveau très élevé.

Désormais, Sheila B. Devotion est célèbre jusqu'en Afrique du Sud, au Brésil ou encore au Japon. En Grande-Bretagne, le groupe participe à l'émission Top of the Pops.

Très vite, Sheila B. Devotion sort son premier album, intitulé « Singin'in the rain » et entièrement chanté en anglais.


La suite

Après avoir enchaîné les tournées promotionnels de leur premier album, le groupe Sheila B. Devotion enregistre les singles « I don't need a doctor » et « Hôtel de la plage », qui servira de bande originale au film du même titre.

En 1978, le groupe renoue avec les plus hautes places des charts avec le single « You light my fire », classé numéro un pratiquement à travers toute l' Europe . Par la suite, le groupe part s'installer à New-York et collabore de près avec Bernard Edwards et Nile Rodgers, piliers du groupe Chic .

Ces derniers composent ensuite pour Sheila B. Devotion un album complet, entièrement en anglais. Le premier single enregistré est le titre « Space r », qui devient très vite un méga-tube planétaire.

La popularité de cette Chanson est la consécration ulti me de la carrière non seulement du groupe, mais également de la chanteuse Sheila . Vendu à plus de 5 millions de copies, « Space r » est le best-seller du groupe et sera numéro un dans près de 32 pays.

On ne compte plus les innombrables remixes et sampling de ce tube dans les années qui suivent. À titre d'exemple, on cite le groupe Alcazar qui l'a samplé sur son morceau « Crying at the discothèque ».

Contenant plusieurs autres grands hits, tels que « Cover girls » et « Charge plates and credit cards », l'album « King of the world » s'écoulera à échelle planétaire dès sa sortie en 1980. Par la suite, Sheila B. Devotion enchaîne les prestations télévisées, un peu partout dans le monde.

À la fin de l'année, Sheila décide de rompre sa collaboration avec les B. Devotion pour se focaliser à sa carrière solo, mettant ainsi un terme à l'existence du groupe.