Simon & Garfunkel : retour sur la carrière du plus célèbre groupe de folk rock

Simon & Garfunkel se sont rencontrés durant leur enfance et ne se sont presque jamais quittés. Leurs voix s’accordant parfaitement ont donné à leurs tubes une résonance originale et inoubliable. Retour sur leur carrière.

Simon and Garfunkel © getty images
Simon & Garfunkel : la rencontre artistique

L’histoire commence en 1953, l’année où se rencontrent Paul Simon et Art Garfunkel. Les deux enfants vivent dans le Queens à New York et, très jeunes, ils sont happés par la musique, pendant les débuts du rock. Ils commencent à chanter ensemble à l’âge de 12 ans. Leurs premières chansons plaisent aux maisons de disques. Ils signent alors sur le label indé Big Records, sous le nom de Tom & Jerry. Ils se font connaître avec la chanson « Hey Schoolgirl » (1957) qui entre dans les charts.

Simon & Garfunkel : les premiers pas du duo

Les routes des deux artistes se séparent pour leurs études. Paul Simon entame ensuite une carrière solo. Les deux jeunes gens s’intéressent pourtant chacun de leur côté à la musique folk et se retrouvent en 1963 en chantant les morceaux écrits par Paul Simon. Parmi les chansons jouées se trouve le futur tube « The Sound of Silence », et ils signent chez Columbia. Leur premier album studio « Wednesday Morning, 3 A.M. » (1964) sort avec cinq chansons personnelles et des reprises.

Simon & Garfunkel : la reconnaissance

Alors que Paul Simon tente une carrière solo en Angleterre, la chanson « The Sound of Silence » connaît une seconde vie outre-Atlantique et précipite le retour de son auteur aux États-Unis. Un album, « Sounds of Silence » (1966), sort dans la foulée avec une réédition de la chanson phare. Les succès s’enchaînent avec des chansons comme « I Am a Rock » (1966) ou « Homeward Bound » (1966) qui ne figure pas sur l’album. Il sera dans le prochain, « Parsley, Sage, Rosemary and Thyme » (1966), que les deux membres ont voulu peaufiner. La critique approuve, le public aussi puisque l’opus se classe 4e du Billboard 200.

Simon & Garfunkel : la folie du « Lauréat »

Alors que Paul Simon tarde à livrer de nouvelles chansons, le réalisateur Mike Nichols tourne le film « Le Lauréat » (1967) avec le jeune Dustin Hoffman et Anne Bancroft. Le cinéaste est fan du duo Simon & Garfunkel et désire utiliser certaines de leurs chansons pour son long-métrage. Paul Simon rencontre Nichols et décide d’écrire de nouveaux morceaux pour le film, dont l’inoubliable « Mrs. Robinson ». Début 1968 sort la B.O. du film, « The Graduate », avec presque essentiellement des chansons du duo ; elle se classe première du Billboard 200. Un nouvel album sort en parallèle, « Bookends »(1968) avec un réenregistrement de « Mrs. Robinson ». C’est un carton et l’album détrône... « The Graduate » à la première place.

Dernier succès et clap de fin pour le duo

Le duo se dissout peu à peu, Garfunkel s’essaye au cinéma et laisse Simon écrire seul le prochain album. Ils refusent de se produire à Woodstock en 1969 et sortent début 1970 l’album « Bridge Over Troubled Water », ainsi que le single du même nom. Ce sera le dernier album studio du célèbre duo, mais un succès colossal avec des tubes comme « El Condor Pasa (If I could) », « The Boxer » ou encore « The Only Living Boy in New York ». Simon & Garfunkel se retrouveront pour de rares concerts au fil des ans, mais le duo restera toujours l’un des plus importants de l’histoire de la musique.

Simon & Garfunkel - Les dernières actus