Retour sur ces chansons qui ont été utilisées pour des publicités

Difficile d’obtenir une réclame qui interpelle le public sans une bonne musique pour l’accompagner ! Voici une sélection de chansons marquantes utilisées dans les publicités de ces dernières années.

stevie-wonder © copyright getty

"These Boots Are Made For Walkin'"

S’il ne fallait retenir qu’une seule chanson parmi les plus populaires auprès des publicitaires, ce serait "These Boots Are Made For Walkin'" écrit par Lee Hazlewood pour Nancy Sinatra. Utilisé dès les années 60 aux États-Unis par la marque de pneu Goodyear dans l’une de ses réclames, le titre est ensuite notamment repris par Ford en 2005, par Bricomarché en 2007 et par Guerlain en 2012. Une version électro-trance du morceau a également été utilisée par Coca-Cola dans une publicité de 2004 pour sa boisson light.

"California Dreamin'"

Autre gros succès des années 60, "California Dreamin'" a été repris par de nombreux artistes : des chanteurs, des groupes, des DJ, mais aussi des réalisateurs comme Robert Zemeckis dans "Forrest Gump" et Wong Kar-wai dans "Chungking Express". La publicité française a également plusieurs fois utilisé le morceau, notamment Citroën en 2011 avec la version originale signée The Mamas & The Papas, mais aussi plus récemment H&M. Pour accompagner sa réclame, l’entreprise suédoise de prêt-à-porter choisit en 2016 une version épurée du titre, signée par un groupe de musique originaire également de Suède.

"On va s’aimer"

Vous rappelez-vous la publicité Flunch reprenant le succès "On va s’aimer" ? Pour ce spot des années 90, la chanson interprétée par Gilbert Montagné est détournée par l’enseigne de restauration en un entêtant "On va fluncher". Cette publicité n’a en revanche amusé ni Gilbert Montagné ni son parolier Didier Barbelivien, qui ont demandé des dommages et intérêts à Flunch pour plagiat. Après une procédure judiciaire extrêmement longue, les deux hommes n’ont jamais reçu de dédommagement financier car ils avaient cédé les droits de la chanson à une maison d’édition avec laquelle Flunch avait négocié. Néanmoins, cette affaire judiciaire aura mis au jour la reconnaissance du caractère inaliénable du droit moral des artistes, même en cas de droits cédés.

"Just the Two of Us"

Réalisé par Guillaume Canet, le film publicitaire de Caprice des Dieux intitulé "La Rencontre" reprend en 2018 ce titre mythique du saxophoniste Grover Washington, Jr. et du chanteur Bill Withers également connu pour ses titres "Ain't No Sunshine" et "Lovely Day". Sacrée meilleure chanson de R&B aux Grammy Awards 1980, "Just the Two of Us" a déjà été utilisée par la marque de fromage dans plusieurs de ces précédentes campagnes publicitaires toujours sous la forme de reprises, jamais dans la version originale du morceau.

"Ma petite entreprise"

Sorti en 1994, le titre "Ma petite entreprise" retrouve une deuxième jeunesse à la sortie du film du même nom cinq ans plus tard. Signé Pierre Jolivet, le long-métrage est récompensé aux Césars de l’an 2000 et sa bande originale composée par Alain Bashung participe au succès du film. La même année, Citroën demande au chanteur de venir jouer la comédie dans l’une de ses publicités utilisant la chanson. Plus tard en 2007, Cacharel utilise l’instrumental de l’un des autres succès de l’artiste, "La nuit je mens".

"Quand tu chantes"

Autre artiste ayant chanté dans une publicité, Nana Mouskouri a marqué les esprits dans les années 90 en participant à une réclame pour les désodorisants Wizard. Reprise d'un titre brésilien de Martinho da Vila, son titre "Quand tu chantes" voit ses paroles originales transformées en "Quand tu chantes / Quand tu chantes, Quand tu chantes Wizard / Il parfume, il crée l’ambiance et je danse Wizard".

"We Will Rock You"

Marquant le paysage publicitaire avec sa série de réclames mettant en scène des bébés pleins de vie, Evian choisit dans les années 2000 le carton planétaire "We Will Rock You" pour accompagner l’une d’entre elles. Dans cette publicité marquante, le titre de Queen composé par Brian May est interprété par un groupe d’enfants, et les adultes mis en scène reprennent la chanson a capella, donnant l’impression d’avoir rajeuni.

"I’m Free"

Si toutes les chansons évoquées précédemment étaient déjà populaires en France avant d’apparaître dans des publicités, le titre "I’m Free", lui, s’est fait connaître dans l’Hexagone grâce à sa présence dans une réclame de la Banque populaire. En effet, la chanson écrite et composée par Stevie Wonder n’avait connu qu’un succès limité à sa sortie, y compris aux États-Unis. Son utilisation dans une publicité pour la banque française en 1993 lui permet de ressortir en single l'année suivante et de rester cinq semaines dans le Top 50. Dans la tête des Français, la mélodie de "I’m Free" est fortement associée à l’enseigne bancaire qui n’hésite pas à la réutiliser plus tard, lors d’autres campagnes publicitaires.

Stevie Wonder - Les dernières actus