Stevie Wonder rend hommage à sa parolière

Stevie Wonder est inconsolable depuis le décès de sa parolière, Sylvia Moy. Il lui a écrit une lettre déchirante.

stevie-wonder © Apega/WENN.com

Stevie Wonder est en deuil: sa parolière de chez Motown Records, Sylvia Moy, est décédée ce samedi dans le Michigan, suite à des complications liées à une pneumonie. Un vrai choc pour le chanteur de légende, puisqu'elle avait écrit avec lui certains de ses plus grands succès, comme «My Cherie Amour», ou «I Was Made to Love Her».

La lettre de Stevie Wonder

Pour qu'elle ne soit jamais oubliée, Stevie Wonder lui a donc écrit une lettre dans le magazine Rolling Stone. «Comment est-ce que l'on cesse d’aimer les personnes que l’on a aimées tout au long d’une vie - on ne peut pas! Sylvia Moy m’a permis d’enrichir mon monde de chansons avec certaines des meilleures paroles, écrit-il dans le magazine. Mais pas seulement ça, grâce à sa participation et à notre collaboration pour écrire ces chansons, elle m’a aussi aidé à devenir un bien meilleur auteur

Stevie Wonder et Sylvia Moy: des amis proches

Si Stevie Wonder est si triste, c'est parce que Sylvia Moy et lui sont amis depuis très longtemps. Elle le connaît depuis ses débuts, et il était même venu la surprendre pour son intronisation au Songwriters Hall of Fame en 2006. «Même ces dernières années, j’attendais que nous collaborions à nouveau, mais qui suis-je pour combattre la Décision du Tout-Puissant (sic) d’en faire l’un de ses anges de la chanson pour l’éternité. Peut-être qu’un jour dans l’éternité, à un moment et un lieu donné, nous écrirons ensemble à nouveau. Je t’aime, Sylvia», a conclu Stevie Wonder.

©Cover Media 

Stevie Wonder - Les dernières actus