Vidéo de la semaine - Stevie Wonder

Le 28 septembre 1976, Stevie Wonder présente “ Songs in the key of life ”. Trente-six ans plus tard, cet album demeure comme étant l’un des plus grands de l’interprète d'« Isn’t she lovely ».

Stevie Wonder est l’un des plus dignes représentants de la Tamla/Motown.

Pour preuve, « Songs in the key of life », se classe à la 56eme place des « 500 meilleurs albums de tous les temps » (classement Rolling Stones 2003)  
Avec « Innervisions » (août 1973), ces deux opus sont considérés par les fans comme par les critiques d’ailleurs, comme étant les plus aboutis de sa carrière.

Parmi les vingt-et-un morceaux que compte ce disque, aux intonations rhythm ‘n’ blues, soul et pop-rock, « Pastime paradise » repris sous le titre " Gangsta's paradise " par Coolio , « Sir Duke » en hommage à Duke Ellington et « Contusion » avec la participation d’un certain… Herbie Hancock .
Et puis autre chanson, qui compte parmi les succès de Stevie Wonder, « Isn’t she lovely ».
Un titre qui marque la naissance de sa fille, Aisha, qui participera notamment à l’album « A time 2 love » (octobre 2005).

Pour célèbrer le 36éme anniversaire de “Songs in the key of life”, nostalgie.fr vous propose justement de retrouver « Isn’t she lovely », interprété en live par Stevie Wonder.   
Quatre Grammy awards viendront récompenser « Songs in the key of life » : ceux du meilleur album, meilleur producteur, meilleure performance vocale pop masculine et meilleure performance vocale rhythm ‘n’ Blues masculine.

Stevie Wonder - Les dernières actus