Biographie T Rex

T Rex Né(e) le 30 novembre 1966 (50 ans)

Sa biographie

Tyrannosaurus Rex

Après un premier essai dans un quatuor, le guitariste, auteur-compositeur-interprète Marc Bolan et le percussionniste Steve Peregrin Took forment le duo Tyrannosaurus Rex en 1967. Le DJ John Peel et le producteur Tony Visconti deviennent leurs proches collaborateurs.

En 1968, ils ont déjà réalisé des albums et leurs chansons sont matraquées sur les ondes radiophoniques. Tyrannosaurus Rex passe régulièrement à l'émission de John Peel sur la radio BBC et deviennent les chouchous des étudiants des universités britanniques.

Cependant les critiques des journalistes à leur égard sont loin d'être à leur faveur. A partir de 1969, des différences de points de vue aboutissant à des petites et grandes querelles entre les deux musiciens mettent fin à l'ambiance paisible et convivia le de leur groupe.

Néanmoins Marc Bolan et Steve Peregrin Took sont bien obligés de se supporter jusqu'à la sortie de leur album « Unicorn » et leur tournée aux États-Unis.

A son retour au Royaume-Uni, Marc Bolan remplace son partenaire par Mickey Finn qui l'aide à réaliser l'album « A beard of stars », mais il ne tardera pas à recevoir les commentaires de Tony Visconti.

Petit à petit les Tyrannosaurus Rex abandonnent le folk et Marc Bolan essaie un nouveau style tant dans l'écriture de leurs chansons que dans la composition musicale. Il passe à l'expérimentation de la guitare électrique et d'un son plus accessible, celui du rock fort ressenti dans la pièce « King of the rumbling spires ».

Plus tard, il sera à l'origine du glam rock.


Des titres retentissants

Fatigué d'écrire le nom du groupe en entier, Tony Visconti le raccourcit en T Rex . Leur album éponyme, plus pop, sort en 1970 et se fait classer dans les Top 20 du UK albums chart en 1971.

Le single qui portera pour la première fois les T Rex au sommet du classement du UK singles chart pendant six semaines s'intitule « Hot love ».

Des musiciens de renom comme le batteur Bill Legend et le bassiste Steve Currie viennent renforcer l'équipe des T Rex dans leurs concerts marqués par une affluence d'adolescents. D'ailleurs l'album de glam rock « Electric warrior » de septembre 1971 les voit au sein de T Rex.

Considéré comme le meilleur album du groupe, « Electric warrior » apporte un immense succès commercial au groupe. L'opus inclut le tube « Get it on » sacré numéro un au hit-parade britannique.

En janvier 1972, le single figurera dans le Top Ten hit américain avec le titre « Bang a gong (Get it on) ». En fait, « Get it on » fait partie des rares chansons de glam rock britannique qui ont pu s'imposer aux États-Unis.

En mars 1972, les T. Rex se produisent à l'Empire Pool de Wembley et se font filmer par Ringo Starr et compagnie pour Apple Films. Une bonne partie du concert apparaîtra dans le film de rock de Marc Bolan « Born to boogie ».

Quatre mois plus tard, le troisième album des T Rex « The slider » est dans les bacs. Contrairement à son modeste succès au Royaume-Uni, l'album fait des ravages aux États-Unis. En tout cas, deux singles « Metal guru » et « Telegram Sam » arriveront en tête de classement au UK chart.


La fin d'un mythe

En décembre 1972, le film « Born to boogie » remporte l'oscar du cinéma à Londres. A partir de 1973, certains membres du groupe commencent à se retirer. Nombre d'entre eux accusent ouvertement l'égoïsme prononcé de Marc Bolan trop porté à l'argent, le succès et la drogue.

Côté réalisation, le groupe n'est plus aussi productif malgré le recrutement de nouveaux musiciens. Côté commercial, les ventes d'albums souffrent. Tony Visconti s'en va et Marc Bolan prend les rennes de T Rex .

Les éloges de la presse musicale ne sont plus au rendez-vous, Marc Bolan est même ridiculisé à plusieurs reprises. Néanmoins, les T Rex essaient tant bien que mal de faire leur promotion à travers des séries de concerts et des tournées dans leur pays.

En 1977, le groupe sort leur dernier album « Dandy in the underworld ». La tournée anglaise en compagnie du groupe de punk The Damned leur donne une image plus positive et Marc Bolan parle d'une éventuelle réconciliation et une future collaboration avec le producteur Tony Visconti, Steve Peregrin Took et Mickey Finn.

Mais il n'aura pas le temps d'exaucer son souhait puisqu'il trouve la mort dans un accident de voiture en 1977. Son projet musical T Rex meurt avec lui.