Talk Talk : focus sur le groupe de pop

Retour sur le parcours de l’un des plus grands groupes de pop anglaise : Talk Talk.

Talk Talk © getty images
Talk Talk : la formation du groupe

C’est durant leurs études secondaires que Lee Harris (batteur) et Paul Webb (basiste) se rencontrent et décident de se lancer dans la musique. Ils fondent Eskalator, un groupe de reggae. Peu de temps après, ils font la connaissance de Mark Hollis (chant) et de Simon Brenner (clavier). Tous les quatre vont créer Talk Talk.

Talk Talk : leurs premiers succès

En 1982, les quatre artistes sortent leur premier album studio « The Party’s Over ». L’opus ne contient que neuf chansons dont les singles « Talk Talk » et « Today », qui se classe dans le top 20 au Royaume-Uni. À la même époque, Simon Brenner quitte le groupe. Il est remplacé par Tim Friese-Greene. Il faut attendre 1984 avec le disque « It’s My Life » pour que le groupe explose. Une nouvelle fois, ce CD ne contient que neuf morceaux mais pas n’importe lesquels… Le premier extrait, « It’s My Life » arrive à la 46e place des charts anglais, 25e en France et 31e aux Etats-Unis. Il est suivi par « Such a Shame ».

Talk Talk : la confirmation

Deux ans plus tard, Talk Talk dévoile « The Colour of Spring », en 1986. Avec cet album, les artistes se tournent vers un style plus pop, délaissant leur côté new wave. C’est la confirmation de leur talent. « The Colour of Spring » se classe dans le top 10 des meilleurs albums de plusieurs pays. Le premier single, « Life’s What You Make it » arrive 16e au UK Singles Chart. Encore aujourd’hui, cet opus est considéré comme l’un des meilleurs du groupe. En 1988 paraît « Spirit of Eden », avec seulement six chansons. Loué par la critique, cet album est un précurseur de la musique post-rock.

Talk Talk : le dernier album

En 1991, Talk Talk propose son cinquième et dernier album, « Laughing Stock », sans Paul Webb qui a quitté la formation. Digne successeur de « Spirit of Eden », il fait la part belle à l’improvisation, dans un style très post-rock. Un an après, en 1992, Talk Talk décident de se séparer. Paul Webb et Lee Harris lancent le groupe O.rang, Mark Hollis sort un album solo éponyme en 1998 et Tim Friese-Greene devient producteur.

Talk Talk - Les dernières actus