Biographie Taylor Dayne

Taylor Dayne Né(e) le 7 mars 1962 (54 ans)

Sa biographie

La rencontre avec Rick Wake

Taylor Dayne, de son vrai nom Leslie Wunderman, voit le jour le 7 mars 1962 aux États-Unis.
La jeune fille, qui réinterprète les succès qu’elle étend à la radio, se découvre rapidement un talent vocal.

À ses 15 ans, en parallèle à son cursus scolaire, elle rejoint un groupe de rock tout en suivant des cours de chant. La jeune femme s’illustre ensuite au sein des formations, Felony ou encore The next.

Inspirée par ses premières expériences, la chanteuse décide de tenter l’aventure solo et envoie ses premières maquettes aux maisons de disques. Très vite, elle rencontre le producteur Rick Wake qui deviendra d’ailleurs son ami.


« Tell it to my heart »

Tous deux prennent alors conscience du potentiel que représente une collaboration entre eux. C’est ainsi que « Tell it to my heart » voit le jour en 1987. À la grande surprise de la jeune femme, le morceau se classe rapidement en tête des hits internationaux.

Avec le succès de ce premier titre, Taylor Dayne enregistre en seulement deux mois son premier album, également intitulé « Tell it to my heart ».

 L’opus contient notamment : « Prove your love », « I’ll always love you » ou encore « Don ‘t rush me ». Les chansons culminent à leur tour en tête des classements. L’album s’écoule à deux millions de copies.


Le nouvel album

La notoriété de Taylor Dayne n’est plus à prouver, elle participe même à la première partie de la tournée mondiale de Michael Jackson , « Bad Tour ». Productive, l’interprète signe de nouveaux tubes : « Love will leave you back », « With every beat of my heart », « I’ll be your shelter » ou encore « Heart of stone ».

Des chansons qui se retrouvent sur le disque : « Can’t fight fate »(1989). Suivi d’une tournée, le disque devient une nouvelle fois un énorme succès. Pourtant Taylor Dayne interrompt brièvement sa carrière.

L’artiste revient trois ans plus tard avec « Soul dancing », qui contient notamment « Can’t get enough of your love », une reprise de Barry White . Le disque remporte, comme les précédents, un beau succès. Il devient entre autres disque d’or aux États-Unis.

En 1994, l’interprète enregistre « Original sin », le principal titre de la bande originale du film de Russell Mulcahy, « The shadow ».


Taylor Dayne à Broadway


L’année suivante, la chanteuse sort sa compilation : « Greatest hits », avec les remixs de « Say a prayer », « I ‘ll wait » ou encore « Tell it to my heart ».

L’artiste marque une pause musicale tout en apparaissant à la télévision dans « Rude awakenings » et sur le grand écran dans : « Stag », « Fool paradise » et « Love affair ».

Il faut attendre 1998, pour la revoir sur son terrain, la musique. En raison d’une faible promotion, le disque «  Naked without you » ne remporte pas le succès escompté.
Les singles extraits en sont : « Whatever you want », « Unstoppable » et « Naked without you».

En 2000, Taylor Dayne s’illustre à nouveau au cinéma avec le film « Flawless » pour lequel elle compose «  Planet love ».

En plus du cinéma et de la musique, l’artiste joue un an plus tard à Broadway dans la comédie musical « Aida ».
 
En 2009, la chanteuse sort l'opus « Satisfied »

Ses photos