Teach In

Teach In Né(e) le 30 novembre 1966 (49 ans)

Sa biographie

Triomphe au Concours Eurovision de la Chanson

Cinq artistes néerlandais constituent le noyau de Teach In lors de sa formation en 1967 aux Pays-Bas. A l'affiche Koos Versteeg, Ard Weeink, Chris de Wolde, John Gaasbeek et Ruud Nijhuis.

Prêts à se lancer dans la même aventure musicale, ils commencent par des concerts dans différents coins des Pays-Bas. La chanteuse Getty Kaspers intègre le groupe en 1971.

Les Teach In étaient alors sur le point d'obtenir leur premier contrat avec le compositeur et producteur Eddy Ouwens. Devenus très populaires dans leur pays natal, ils arrivent à classer trois de leurs titres dans le fameux Top 20 des Pays-Bas en 1974.

Le line-up Change en 1975 où le groupe enregistre la Chanson « Ding-a-dong » sortie le 15 mars de la même année. Quelques jours plus tard, dirigés par le chef d'orchestre Harry van Hoof, les musiciens se présentent avec la même Chanson à Stockholm, la capitale suédoise.

Ils viennent représenter les Pays-Bas au Concours Eurovision de la Chanson . Contre toute attente, ils remportent la victoire avec 152 points et leur tube « Ding-a-dong » est classé dans les hit parades de la plupart des pays européens.


A la conquête de l'Europe

Fiers de leurs succès et voulant s'affirmer sur la scène internationale, les musiciens enrichissent leur répertoire essentiellement anglophone. Rapidement et en l'espace de quelques mois, deux albums voient le jour au cours de l'année 1975. Le premier s'intitule « Roll along » et le de uxième est baptisé tout simplement « Teach In ».

Évidemment, la création continue et une année plus tard, les deux premières oeuvres sont suivies par deux autres albums dans les bacs européens en 1976. D'abord « Festival » et ensuite « Get on board ».

Cette année-là, les Teach In commencent à entamer une grande tournée dans toute l'Europe pour mieux conquérir le public de leur continent. Ils remplissent alors les salles de spectacles et les stades du Vieux Continent pendant deux années consécutives.

Entre temps, ils retournent en studio pour l'enregistrement de leur cinquième album « See the sun » chez les disquaires en 1977. En l'espace de quelques années ils ont réussi à fasciner le public européen qui accueille chaleureusement leurs oeuvres.


Fin d'un conte de fées

Tout semble se dérouler comme dans un conte de fées quand soudainement en 1978, les fans des Teach In doivent faire face à une très mauvaise nouvelle. Pour différentes raisons, les musiciens décident de mettre un terme à leur aventure commune qui a duré une dizaine d'années.

Les médias européennes font alors part de la séparation du groupe néerlandais. Du coup, chacun prend sa route.

La chanteuse Getty Kaspers s'essaie à une carrière solo mais le public était trop habitué à la voir au sein des Teach In qu'elle a du mal à trouver toute seule le chemin du succès. Plus tard, elle sortira son album éponyme « Getty » essentiellement néerlandais.

Parmi les 12 pièces chantées en néerlandais figure la Chanson créée par Agnetha Fältskog de Abba « De eerste liefde is een feest » sous le titre suédois « När du tar mig I din famn ».

De leur côté, les deux musiciens Koos Versteeg et Ruud Nijhuis se sentent plus nostalgiques et tentent de reformer le groupe Teach In en 1979 en faisant appel à deux nouvelles chanteuses.

Ils sortent alors l'album « Greenpeace » et cartonnent avec trois nouveaux tubes mais le groupe se sépare de nouveau.