Téléphone: les confidences de Corine, l'ex-bassiste du groupe

Corine Marienneau a fait partie de Téléphone durant dix ans. Alors qu'elle s'est récemment largement investie dans la réédition des albums du groupe, elle déplore de ne pas avoir été contactée pour les rejoindre sur scène dans leur nouvelle formation.

Telephone © Abaca

Alors que Louis Bertignac, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka se retrouvent depuis quelques semaines pour des concerts sous le nom «Les Insus?», l'ex-bassiste du groupe, Corine Marienneau, fait cavalier seul. Malgré sa déception, la musicienne reste très attachée à Téléphone, et a à accepté de s'investir dans une réédition des albums du groupe, sortie aujourd'hui.

Un travail de longue haleine

Pour cette réédition, Corine Marienneau a non seulement travaillé avec un DJ français sur le son des rééditions, mais elle s'est également livrée à un travail de corrections sur les textes. «Quand j’ai appris qu’une nouvelle (réédition) sortirait, j’ai insisté pour en contrôler le contenu, assure-t-elle dans Le Parisien. Si cette intégrale est la dernière, autant qu’elle soit superbe.»

La déception

Corine a donc été très peinée d'apprendre que ses camarades se retrouvaient sans elle sur scène. «Cela m’a violemment surprise», a-t-elle ajouté, expliquant que «sans [elle], ce n’est pas une reformation de Téléphone». «J’y tiens, ce groupe, c’est ma vie, précise-t-elle. (...) Ce n’est pas moi qui ai refusé de jouer avec eux. Moi, je ne demandais que cela. Depuis vingt ans, je leur propose de faire une tournée d’adieux, pour boucler la boucle. Je n’ai pas de réponse. Nous sommes partis sans dire au revoir à notre public. Cette intégrale, c’est ma manière de clore notre histoire.»

©Cover Media

Téléphone - Les dernières actus