The Beatles : en 5 tubes impérissables

Considérés comme le plus grand groupe de tous les temps, les Beatles ont, à leur actif, quantité de chansons cultes. Voici cinq – parmi tant d’autres! - des airs iconiques des Beatles.

The Beatles © Capitol Records

« Yesterday » (1965)

Les Beatles dévoilent leur single « Yesterday », issu de l'album « Help! » en 1965. Comme souvent, la chanson a été écrite par Paul McCartney et est créditée Lennon-McCartney. L'histoire veut que ce dernier l'ait entendue dans son sommeil et se soit dépêché de la jouer en se réveillant. Le morceau fut même initialement baptisé « Scrambled Eggs » (œufs brouillés) car McCartney l'a mis en notes en prenant son petit-déjeuner. Les autres membres du groupe s'accordèrent aussitôt à dire que la ballade était parfaite telle quelle, seuls furent ajoutés quelques violons par la production.
« All You Need is Love » (1967)

Les Beatles accouchent, avec le single en 45 tours « All You Need is Love », d'un hymne mondial aux influences diverses, mêlant une intro sur les notes de la Marseillaise aux saveurs sucrées du « Flower Power ». Le tube sort en plein été 1967, également connu sous le nom de « Summer of Love » qui révéla la contre-culture hippie. L'idéalisme de John Lennon, qui a écrit le tube, rejoint les revendications considérées comme utopiques à l'époque, d'une partie de la jeunesse occidentale.
« Hey Jude » (1968)

Les Beatles tiennent à l'époque, avec « Hey Jude », le plus long single - plus de sept minutes ! - à figurer dans les Charts britanniques. Sorti en face A d'un 45 tours en août 1968, le morceau a été écrit par Paul McCartney. La chanson, pleine de tendresse, est destinée à Julian, fils de John Lennon, qui souffre énormément de la séparation de ses parents. La mélodie sophistiquée parvient à se rendre populaire et se vend à plus de huit millions d'exemplaires, preuve du talent sans limite de McCartney, qui a livré une ballade internationalement plébiscitée sur la base d'un chagrin d'enfant.

« While My Guitar Gently Weeps » (1968)

Les Beatles proposent, ici, leur premier tube écrit par George Harrison. La chanson est issue du double opus « The Beatles », sorti en novembre 1968. Harrison y dénonce, entre les lignes, le manque d'harmonie au sein du groupe et convie d'ailleurs son ami Eric Clapton à jouer sur le morceau, bien que ce dernier n'en soit pas officiellement crédité. Le lendemain du décès de George Harrison, soit le 30 novembre 2001, Mick Jagger et Keith Richards ont chacun exprimé leur admiration pour cette chanson dans une note commune envoyée à la presse, Mick Jagger notant : « C'est beau, plaintif. Seul un guitariste pouvait écrire ça... ».

« Let It Be » (1970)

Les Beatles sortent le single « Let It Be », extrait du disque éponyme, en mars 1970. Écrite et chantée par Paul McCartney, la chanson se classe immédiatement numéro 6 du Top 100 américain. Entre le refrain entêtant et le solo mythique de George Harrison, elle est considérée comme l'une des meilleures du groupe qui connaissait pourtant à l'époque une phase compliquée. D'ailleurs, quelques semaines après cette sortie, Paul McCartney mettait fin au groupe en le quittant, avant même que le CD ne soit dans les bacs.

The Beatles - Les dernières actus