Ces tubes dont vous ignoriez qu’ils avaient été écrits par les Bee Gees

Pour beaucoup d'entre nous, les Bee Gees sont synonymes de "disco". Mais saviez-vous que le groupe légendaire des années 1970 a aussi écrit et composé des tubes qu'on ne soupçonne pas ?

Ces tubes dont vous ignoriez qu’ils avaient été écrits par les B © © Images Press / Getty Images

Le tournant de "La Fièvre du samedi soir"

Les Bee Gees sont sans conteste des faiseurs de tubes. De "Stayin' Alive" (1978) à "Night Fever" (1978), le groupe est associé aux années disco. Mais leur talent ne s'arrête pas là. Les frères Gibb écrivent et composent pour les autres. Grâce au succès du film "La Fièvre du samedi soir", tout le monde veut travailler avec eux.

Tout commence avec Barbra Streisand. Les trois frères écrivent et composent l'intégralité de l'album "Guilty" (1980). Cet opus contient le plus grand tube de la chanteuse à la voix d'or, "Woman in Love". Vendu à plus de 20 millions d'exemplaires, il est l'album qui rencontre le plus de succès.

Du disco à la pop

En 1985, les Bee Gees écrivent un album entier pour la reine du disco, Diana Ross. "Eaten Alive" est un flop. Mais une chanson se détache des autres et devient un tube : "Chain Reaction". Les trois frères y participent aussi en faisant les chœurs.

Les frères ne se contentent pas d'écrire pour les reines du disco. Ils composent pour Dionne Warwick un titre plus soul nommé "Heartbreaker" (1982). En 1997, les Bee Gees écrivent pour Céline Dion le titre "Immortality". Le tube se vend à plus de 800 000 exemplaires !

The Bee Gees - Les dernières actus