Sa biographie

Les Eagles prennent leur envol en 1971 depuis Los Angeles. Un nid que leur fabrique John Boylan.


La création du groupe

Le producteur de Linda Ronstadt , conscient du potentiel de Glenn Frey , de Randy Mesner au chant et à la basse, de Bernie Leadon au chant, à la guitare et au banjo, et de Don Henley au chant et à la batterie, les prend sous son aile.

En 1972, leur premier album, sobrement intitulé "The Eagles ", leur apporte un succès quasi immédiat, notamment avec "Take it easy" et "Witchy women".

En 1973 sort "Desperado", également enregistré à Londres. "Desperado" et "Tequila sunrise" donne à l'album toute sa substance.

L'année suivante, le groupe, qui compte désormais le guitariste Don Felder, triomphe non plus seulement sur la côte californienne mais également sur la scène internationale grâce à "On the border". Le disque est un énorme succès commercial assuré par "Already gone", "James Dean " et "The bets of my love".

Suit alors une tournée américaine et européenne.

En 1975, les titres "Lyin' eyes" et "Take it to the limit" assurent le succès de l'album "One of these nights", disque d'or quinze jours seulement après sa sortie. Ce triomphe est le de rnier de Bernie Leadon, du moins avec les Eagles, puisque, déçu par la tournure musicale que prend le groupe, il s'en va. Il est remplacé par Joe Walsh .


Un hôtel hors catégorie

En 1976, sort le désormais légendAIRe "Hotel California" (qui n'est autre que le Beverly Hills Hotel de Sunset Boulevard, représenté de nuit sur la pochette à fond bleu, entouré de palmiers).
Plus de 9 milLions d'exemplAIRes achetés l'année suivant sa sortie.

L'album, sur lequel se trouve "There's a new kid in town", sonne le glas de la country et l'avènement du rock chez les Eagles.

Le groupe est adulé des deux côtés de l'Atlantique. Les tournées s'enchaînent aux Etats-Unis, au CAnada et en Europe à l'exception de la France.

Alors que Randy Meisner est remplacé par Timothy B. Schmit, le groupe sort en 1979 un double album, "Eagles live", dont cinq des quinze titres, remontent à des concerts enregistrés en 1976 du temps de Randy Meisner.

En 1982, le couperet tombe, le groupe, cloisonné dans une vision réductrice et étriquée qui célèbre le surf, la décadence et l'individualis me de la Californie, se sépare.


Les Eagles de retour après douze ans d'absence

Pourtant, douze ans plus tard, les Eagles, qui n'avaient jamais exclus de rejouer ensemble, se retrouvent pour un concert acoustique télévisé. La représentation est suivie de l'album "Hell freezes over" sur lequel on retrouve d'anciens titres revisités et quatre inédits, dont "New York minute".

Une tournée américaine est alors organisée jusqu'à ce que, selon la version officielle,Glenn Frey tombe malade. De nouveau en 1996, des concerts européens sont annoncés avant d'être annulés.


Tournées d'"adieux"

Le groupe californien effectue son grand retour avec une tournée mondiale dite " d'adieux ", immortalisée sur leur DVD : "Farewell I Tour : Live from Melbourne 2005". La vidéo sera certifiée quatorze fois platine.

En 2007, le groupe revient avec un quatrième album studio, "Long Road out of Eden", une première en vingt-huit ans.

Au total vingt chansons sont réunies sur ce double CD. On y retrouve, "How Long", le premier extrait de l'album.

Voici un disque avec lequel, ils reviennent sur scène en octobre de la même année. Ils jouent durant six soirs avec Dixie Chicks au Nokia Theatre de Los Angeles.
Un préambule à leur tournée de 2008.


Les Eagles, un des plus grand groupe de tous les temps

Plus de 30 ans après la naissance de la formation, les Eagles peuvent se targuer d'avoir vendu plus de 120 milLions d'albums dans le monde, plaçant quatre singles en tête des charts américains. Ils ont également remporté quatre Grammy Awards.

"Their greatest hits 1971-1975" aura, lui, été l'album le plus vendu dans l'histoire de la musique enregistré aux Etats-Unis. Les ventes ont dépassé les vingt-neuf milLions d'exemplAIRes. Un record historique, qui les place devant le "Thriller" de Michael Jackson .

Les dernières actus des The Eagles