Biographie The Everly Brothers

The Everly Brothers Né(e) le 30 novembre 1954 (62 ans)

Sa biographie

Les débuts des frères de « Cathy's clown »

Fils du musicien Ike Everly de Kentucky, The Everly Brothers débutent leur carrière dans les années 1940 à travers une émission musicale en chantant avec leurs parents. Après avoir tourné avec leurs parents sous le nom de The Everly Family, les deux frères pensent à lancer leur propre groupe.

Leur rêve se réalise en 1955 quand il se font repérer par le producteur Chet Atkins qui leur décroche un contrat. Ils enregistrent alors leur premier single « Keep a' lovin' me » sorti en 1956.

Par la suite, ils enchaînent chez Cadence Records avec le tube « Bye bye love » qui atteint la deuxième place des Pop charts juste après Elvis Presley . Écrit par Felice Bryant et Boudleaux Bryant, le tube devient le premier hit du duo vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Après cet exploit, les deux frères continuent à travailler avec le couple Bryant qui leur fournit d'autres hits.

De 1957 à 1958, The Everly Brothers effectuent quelques tournées avec Buddy Holly qui reste l'un de leurs grands amis jusqu'à son décès en 1959. En 1960, le duo signe avec Warner Brothers Records et bat leur record avec « Cathy's clown » écoulé à huit millions d'exemplaires.

Jusqu'en 1962, d'autres succès signés Warner Brothers viennent s'ajouter au répertoire du duo. A savoir « So sad », « Walk right back », le fameux « Crying in the rain » qui sera repris par A-HA et « That's old fashioned » leur dernier hit du US Pop Top 10.


Dans les contradictions du métier

Cependant, peu après la signature avec Warner Brothers, The Everly Brothers se brouillent avec leur manager Wesley Rose de Acuff- Rose et se trouvent obligés de rompre avec les Bryant. En même temps, leur aventure au sein des US Marine Corps les emmène loin des projecteurs.

Néanmoins, Warner Brothers réalise l'album « The Everly Brothers' golden hits » en 1962 complété par « 15 Everly hits » de Cadence l'année d'après. Après les US Marine Corps, les frères Everly reprennent leur carrière mais se trouvent limités dans leur pays par l'invasion britannique à partir de 1964.

D'ailleurs jusqu'en 1970, le duo ne pourra afficher que trois titres sur les 27 singles produits par Warner Brothers dans le US Hot 100. Toutefois, le duo arrive à imposer certains singles au Canada et au Royaume-Uni et leur album « Roots » a été prôné par certains critiques comme un excellent exemple de leur musique.

Leur contrat de presque 10 ans avec Warner Brothers prend fin en 1970, l'année où le duo apparaît dans le show télévisé de Johnny Cash. L'année d'après, The Everly Brothers continuent à donner des concerts et signe avec RCA Records.

Aussi de 1972 à 1973, ils sortiront trois albums , « Stories we could tell », « Don't worry baby » ainsi que « Pass the chicken and listen ».


Des histoires de famille

The Everly Brothers éclate en juillet 1973 quand Don Everly vient sur la scène de la Knotts Berry Farm dans une ivresse totale. Phil Everly très embarrassé devant les spectateurs, quitte la salle en traînant sa femme et laisse son frère continuer seul le concert.

A la suite de cet incident, les frères ne se retrouveront plus ensemble pendant dix ans, sauf aux funérailles de leur père en 1975. Le duo se retrouve en 1983 avec l'album « On the wings of a nightingale » écrit par Paul McCartney . La même année, les frères célèbrent leurs retrouvailles au Royal Albert Hall de London.

En 1986, ils cartonnent avec le hit de country « Born yesterday ». Durant cette période, Edan Everly, fils de Don Everly les accompagne souvent sur scène. En même temps, Phil Everly se lance dans une carrière solo mais continue à épauler son frère jusqu'à la sortie de « The Everly Brothers » de 1988 et « Some hearts » de 1989.

Un autre album sortira en 1994 sous le nom de « Heartaches and harmonies ». En 1999 Don Everly et son fils Edan Everly se produisent en tant que The Everly Brothers dans un concert de charité à Kentucky.

En 2005, deux albums du duo « Too good to be true » et « Give me a future » sont dans les bacs.