Biographie The Isley Brothers

The Isley Brothers Né(e) le 30 novembre 1949 (67 ans)

Sa biographie

Des débuts difficiles

Né à Cincinnati au début des années 1950, les Isley Brothers débutent professionnellement leur carrière en 1955 lors de leur premier enregistrement studio.

Composé initialement de quatre frères (O’Kelly, Rodolph, Ronald et Vernon), le groupe a appris la musique à l’église du quartier.

Après des débuts remarqués dans la région, les Isley Brothers font face au décès prématuré de Vernon. Pour lui rendre hommage, les trois autres frères décident de se battre et de vivre de la musique.


Les frères s’associent à Jimmy Hendrix


En 1962, le rock and roll connaît une ascension fulgurante, avec notamment la création du tube « Twist and shout » et l’arrivée des Beatles sur le marché musical.

Pour s’imposer sur cette scène convoitée, le trio fonde son label en 1964 (T-Neck) et accueille un nouveau membre : Jimi Hendrix , le légendaire guitariste, pas encore célèbre.

La formation signe de suite un contrat avec la Motown (qui produit aussi les Jackson Five,Stevie Wonder ou encoreDiana Ross ), et sort son premier titre « This old heart of mine » en 1966.

Effacés par la présence de Jimmy Hendrix, les trois frères décident de quitter la maison de disque et de partir pour New-York.


Les Isley Brothers triomphent

Après quelques mois de démotivation, le trio signe un contrat avec « Buddha Records », qui l’amène à se pencher vers la soul funk.

Principal concurrent deJames Brown à cette époque, le groupe connaît le succès avec les titres « It’s your thing », « Summer breeze » ou encore « Get into something ».
Triomphal à la fin des années 60, le trio effectue même une reprise saluée de « Lay lady lay » de Bob Dylan .


Les frères enchaînent les albums

Suite à la fin de leur contrat avec leur maison de disque, les Isley Brothers signent chez Epic, et accueillent les jeunes Isleys dans la formation (Ernie, Marvin et Chris Jasper).

Le groupe propose alors l’opus « 3+3 » et enchaîne les albums à raison d’un opus par année, et ce, jusqu’en 1983.

 « Live it up », « Harvest for the world », « The heat is on » font partis des plus grands succès.


La consécration avant la séparation


C’est en 1983 que les Isley Brothers atteignent la consécration. Notamment grâce au single « Between the sheets », le groupe arrive au top des classements.

Malgré ce fort succès, la formation se sépare en deux, les « petits Asleys » quitte la formation pour créer « IsleyJasperIsley », qui publie par la suite deux albums connus, notamment à la faveur du titre « Caravan of love » (1984).

Les trois autres frères proposent eux « Masterpiece » en 1985, avant d’enchaîner avec « Smooth sailin » (1986) publié en hommage à O’Kelly décédé la même année.


Un retour remarqué


Après une longue traversée du désert, la formation se reforme en 2001 avec Ron, Ernie et Rudolph.

En 2001, le groupe signe l’album « Eternal », suivi en 2003 par « Body kiss » et en 2005 par « Baby Makin Music ».

Fort de son expérience, le trio effectue son retour en 2009 avec son « Very best of », compilation de ses plus grands succès.

Ses photos