Biographie The Knack

The Knack Né(e) le 30 novembre 1977 (39 ans)

Sa biographie

Succès immédiat

Avant de former The Knack, Doug Fieger fait partie du groupe Sky au début des années 70 à Detroit. Après deux albums sortis auprès de RCA Records, les membres de Sky décident de se séparer pour découvrir de nouveaux horizons.

Pour sa part, Doug Fieger débarque à Los Angeles dans l'espoir de former un nouveau groupe. Ses voeux ne tardent pas à se réaliser avec la venue de trois autres musiciens à savoir Bruce Gary, Berton Averre et Prescott Niles.

Très vite, The Knack décroche un contrat chez Capitol Records tel qu'en juin 1979, le single « My Sharona » arrive dans les bacs.

Selon les mots de Doug Fieger, « My Sharona » est inspirée d'une fille qui s'appelait effectivement Sharona Alperin et dont il était amoureux. D'ailleurs, la jeune fille qui avait 16 ans à l'époque, lui a inspiré un bon nombre de textes.

La Chanson ne tarde pas à devenir un hit et se classe à la première place du Billboard Hot 100 pendant 6 semaines. « My Sharona » atteint également la première place du Kent Music Report en Australie et se classe à la 6e place au UK Singles Chart.


Premier album

Avec un million de singles vendus rien qu'aux États-Unis, « My Sharona » devient disque d'or. Par la suite, la Chanson sera reprise par beaucoup d'artistes tels The Chipmunks, David Hallyday, Pearl Jam ou encore HammerFall.

« My Sharona » a également été parodiée de nombreuses fois et devient « My Bologna », « My Payola » ou encore « My Chalupa ». La Chanson figure encore sur la bande originale de « Reality bites » de Ben Stiller avec Ethan Hawke et Winona Ryder paru en 1994.

Après le succès de ce premier single, The Knack revient avec « Good girls don't » qui atteint la 11e place du Billboard Hot 100.

L'année 1979 marque également la sortie du premier album de The Knack, intitulé « Get the Knack » qui se vend à 6 millions exemplaires.

Celui-ci comprend douze titres et la pochette de l'album est largement inspirée de la pochette des Beatles pour leur album « Meet The Beatles ».


Continuité

En pleine gloire, le batteur Bruce Gary décide de quitter la formation pour tenter une carrière solo. Il deviendra l'un des musiciens de session les plus demandés de son époque et collaborera avec les artistes tels Yoko Ono, Sheryl Crow, Bob Dylan ou encore Stephen Stills.

De leur coté, les Knack continuent l'aventure avec d'autres batteurs à savoir Billy Ward, David Henderson ou encore Terry Bozzio.

C'est ainsi qu'en 1980, le groupe sort son deuxième album « But the little girls understand » avec des titres tels « Baby talks dirty » ou encore « It's you ».

Un an plus tard, ils sortent « Round trip » suivi de quatre années de silence. Il faut alors attendre l'année 1986 pour pouvoir à nouveau entendre parler de The Knack.

En 1991, un nouvel album « Serious fun » paraît suivi de « Zoom », « Normal as the next guy » et « Re-zoom » sorti en 2003. Par ailleurs, la formation originale de The Knack a eu l'occasion de se réunir le temps d'enregistrer quelques morceaux en hommage au groupe Badfinger.

Le 22 août 2006, le batteur Bruce Gary décède des suites d'une grave maladie.