Sa biographie

« I wanna be (your everything) »

Formé en 1962, le groupe se compose du chanteur George Smith, du choriste Winfred Lovett, des ténors Edward Bivins et Kenneth Kelley ainsi que du baryton Richard Taylor. Influencé par la musique doo-wop, le groupe marie des mélodies soul et des rythmes r’n’b,

The Manhattans commencent leur carrière en 1965 avec le morceau « I wanna be (your everything) », titre qui remporte un immense succès.
La formation continue sa formidable ascension en enregistrant en 1972  « One life to live » qui se classe dans le top 10 R’n’b. Leur ballade soul, produite par Joe Evans séduit le public.

Consacrée par de nombreux singles à succès, la formation est affaiblie moralement et musicalement suite au décès de  George Smith en 1970, remplacé peu après par Gerald Alston.

Une succession de tubes


Au début de l’année 1975, The Manhattans reprennent le chemin des studios et enregistrent le morceau « Kiss and say goodbye » qui devient disque de platine et numéro un à l’été 1976.

Mais le groupe a du mal à produire d’autres succès de la même ampleur. Il faut attendre l’année 1980, et le morceau « Shining Star », pour que les Manhattans soient de nouveau dans la lumière…

Après le succès du morceau « Crazy » en 1983, la popularité du groupe s’effrite, bien qu’il continue à enregistrer des albums. Le déclin du groupe avait déjà sonné lorsque Richard Taylor avait quitté la formation en 1976. Ce dernier n’est d’ailleurs même pas  remplacé.

Quant à Gerald Alston, l’artiste se retire également du groupe en 1988 pour se consacrer à sa carrière solo.

Gerald Alston et Winfred Lovett se réunissent en 1993 avec deux nouveaux membres : Troy May et David Tyson.