Sa biographie

The Royal Spades

Formé à Memphis, le groupe se fait dans un premier temps appelé The Royal Spades.
 Sont réunis : Steve Crooper et Charlie Freeman à la guitare, Donald Dunn à la basse, Charles Axton et Don Nix au saxophone, Wayne Jackson à la trompette, Jerry Lee Smith à l’orgue, et Terry Johnson à la batterie.

Si la formation est composée d’adolescents blancs, leurs influences viennent quant à elle principalement de musiques noires et de sonorités afro-américaines.

Le groupe se lie avec le jeune label Satellite Records, futur Stax Records, avec qui il aide à enregistrer les disques de Rufus ou Carla Thomas et d’autres musiciens de Satellite Records.

Last Night


The Mar-Keys débutent à l’été 1961 avec le morceau « Last Night » qui s’installe en troisième position dans les classements américains. Le titre devient même le générique de l’émission de télévision et de radio « Salut les copains » en France.

Le groupe enchaîne alors les morceaux à succès tels que « Pop-Eye Stroll », « Morning After », ou « Philly Dog ».

Suite à leur départ, Jerry Lee Smith et Terry Johnson, sont remplacés par Booker. T. Jones à l’orgue et Al Jackson à la batterie. Aux cuivres s’ajoute Andrew Love.

Ils accompagnent sur scène les plus grands Jazzmen du moment. A commencer par Otis Redding , Wilson Pickett et Sam & Dave . Malgré leur forte notoriété, le groupe se sépare en 1971.

Chacun poursuit sa carrière solo. Charles Axton monte son groupe, The Packers, et se retrouve même en haut des hits parade en 1985 avec le titre « Hole in the wall ».

Pour ce qui concerne Wayne Jackson et Andrew Love, les deux musiciens forment The Memphis Horn et rejoignent  la section cuivre de l’orchestre d’Hi Records.

Quant à Don Nix, ce dernier devient producteur, collaborant avec Jeff Beck /strong>, Albert King ou John Mayall.