Sa biographie

Une affaire de famille

The Pointer Sisters c’est surtout l’histoire de quatre sœurs : Anita, Bonnie, Ruth et June. Originaires d’Oakland en Californie, elles commencent à chanter ensemble dans la paroisse dirigée par leurs parents.

Par la suite, Bonnie, June et Anita deviennent choristes de plusieurs artistes tels que Elvin Bishop, Cold Blood ou Grace Slick. Leur sœur Ruth les rejoint en 1972 et toutes les quatre sortent leur premier album un an plus tard.

Leur opus mélange les sonorités et les genres avec aussi bien une reprise de la Chanson d’Allen Toussaint « Yes we can can », ou « Wang Dang Doodle » de Willie Dixon, que des compositions originales.

Le succès des Pointer Sisters se confirment avec le disque  « That’s a plenty », et notamment la Chanson « Fairytale », qui remporte le Grammy de la meilleure Chanson country en 1975.

Le trio

Le groupe annonce une brève séparation en 1977,  et une des sœurs, Bonnie, quitte le groupe pour se lancer dans une carrière solo. Elle signe d’ailleurs chez le label Motown en 1978.

De nouveau réuni, le désormais trio signe avec le producteur Richard Perry. Les trois sœurs veulent Change r leur image et leur ligne artistique.
C’est ainsi que le public découvre en 1978 un album plus rock ‘n’ roll, intitulé « Energy ». Avec la Chanson « Fire » qui se vend à un million d’exemplaires en 1979, le groupe revient sur le de vant de la scène.

En 1983 sort l’album « Break out » avec le titre désormais célèbre « I’m so excited » qui s’installe dans le top 10.

De succès en succès


Les Pointer Sisters décrochent deux disques d’or avec les morceaux « He’s so shy » et « Slow hand ». Les morceaux « Jump (for my love) » et « Automatic » remportent même plusieurs Grammy Awards.

Des succès qui s’enchaînent donc, notamment avec le titre « Dare me » qui remporte un énorme succès en 1985 et qui fait des Pointer Sisters un groupe incontournable.

En 1993, les sœurs célèbrent leur vingt ans de carrière en sortant un nouvel opus : « Only sisters can do that ». Un an plus tard, elles décrochent même leur étoile sur le « Hollywood walk of fame ».

En 1995, les  trois sœurs participent à une réadaptation de la comédie musicale « Ain’t Misbehavin ». Mais June Bishop connaît des problèmes de drogues et est remplacée par la fil le de Ruth, Issa.

Depuis, le groupe s’est produit avec quelques uns des meilleurs orchestres au monde, parcourant les Etats-Unis. Par ailleurs, June Pinter décède des suites d’un cancer en avril 2006.

Ses photos