Biographie The Stranglers

The Stranglers Né(e) le 11 septembre 1974 (42 ans)

Sa biographie

Un quatuor de punk

A l'origine, The Stranglers est composé de quatre musiciens, le chanteur et guitariste Hugh Cornwell, le chanteur et bassiste franco-britannique Jean-Jacques Burnel, le claviériste Dave Greenfield et le percussionniste Jet Black .

A leurs débuts, les musiciens sont d'abord influencés par des groupes de rock psychédélique comme The Doors et The Music Machine. Ils jouent alors du pré-punk dans les pubs londoniens.

En 1976, ils assurent la première partie des tournées britanniques d'artistes punk américains comme The Ramones et Patti Smith. Depuis ils sont associés au mouvement punk rock.

Leur premier contrat discographique signé avec United Artists en 1976 aboutit à la réalisation de leur premier album « Rattus norvegicus », tout de suite numéro 4 de l'Album chart britannique en 1977.

Leurs succès vont s'enchaîner avec les prochains albums « No more heroes », « Black and white » et « The raven » de 1979, tous très appréciés par les fans du groupe qui commencent à se constituer malgré l'attitude conflictuel le de s The Stranglers envers la presse.

Après l'échec de leur cinquième album, The Stranglers retrouve son succès commercial avec « La folie », dans les bacs britanniques en 1981. « La folie » explore le thè me de l'amour et contient le single « Golden brown » qui devient le plus gros tube du groupe, grimpant à la 2ème place du UK singles chart.


Important groupe anglais des années 1980

Grâce à leur succès commercial, nombreuses maisons de disques souhaitent signer avec eux. Leur choix tombe sur Epic records qui verra la réalisation de l'album « Feline » de 1983.

L'album marque un nouveau changement de direction pour le groupe alors influencé par la musique européenne. Pour la première fois, on entend dans l'album des The Stranglers les sons de la guitare acoustique et de la batterie électronique.

Du jour au lendemain, les musiciens conquièrent l'Europe et leur opus domine au UK chart. L'album « Aural sculpture » de 1984 renforce ce succès sur le continent européen et les fait connaître en Australie.

En 1986, les musiciens vont surtout aborder la question environnementale dans leur oeuvre intitulée « Dreamtime ». Leur pièce « Always the sun » fait la une des stations radio et assoit leur popularité en France, aux Pays-bas et en Australie.

Ils arrivent même à entrer dans les charts américains avec « Dreamtime ». Le dernier album des The Stranglers avec le légendaire Hugh Cornwell date de 1990. Comme il s'agit du dixième album, les musiciens l'ont baptisé « 10 ».

Conçu à l'origine pour conquérir le public américain, l'album est un mini-succès au Royaume-Uni. Seul le single « 96 tears » est classé dans les Top 20 du UK singles chart, le reste comme la pièce « Sweet smell of success » ou encore « Man of the earth » sur laquelle les musiciens ont misé, n'affichaient que des résultats décevants.


Fidèle à ses traditions

En août 1990, Hugh Cornwell quitte The Stranglers pour entamer une carrière solo. En fait, il n'était pas en très bons termes avec certains membres du groupe notamment avec Jean-Jacques Burnel.

Les autres membres recrutent alors le chanteur Paul Roberts, un fan du groupe et le guitariste John Ellis qui travaillait déjà souvent avec les The Stranglers .

Fidèle à ses traditions, le groupe enregistre alors quatre albums: « Stranglers in the night » en 1992, suivi par « About time » en 1995 puis « Written in red » deux ans plus tard et « Coup de grâce » en 1998.

En 2000, John Ellis plie bagage et Baz Warne, le nouveau guitariste le remplace. Sous silence pendant environ quatre ans, les The Stranglers refont surface et font parler d'eux en 2004 avec l'album « Norfolk coast ».

Mais en mai 2006, Paul Roberts décide lui aussi de s'en aller. A un certain moment Jet Black n'apparaît plus sur scène avec le groupe en raison d'une maladie qui l'oblige à rater certains rendez-vous avec The Stranglers . Ian Barnard, son assistant, vient le remplacer pendant sa convalescence.

Il est de nouveau avec ses compagnons en novembre 2007 au concert du 30ème anniversaire de leur première venue au Roundhouse de Camden, au Nor d de Londres. Le concert a été enregistré dans le DVD « Rattus at the roadhouse ».

En 2008, on les retrouve dans nombreux festivals européens et dans une tournée au Royaume-Uni.