Biographie The Turtles

The Turtles Né(e) le 30 novembre 1964 (52 ans)

Sa biographie

Présentation du groupe

Groupe spécialisé dans le rock psychédélique, teinté d'une légère touche de pop et de folk rock, The Turtles est un grand groupe au parcours étonnant. En 1965, un premier groupe baptisé The Crossfires from the Planet Mars est formé par Howard Kaylan et Mark Volman.

Originaire de Westchester, California, le groupe décroche très vite un contrat chez White Whale Records. Initialement adepte du surf-rock, le groupe se plie à la tendance musicale dominante de l'époque, à savoir le folk rock.

Les Crossfires deviennent ensuite « The Tyrtles », un nom inspiré de The Byrds . Peu accrocheur, le nom du groupe ne survivra pas assez longtemps, avant d'être transformé en The Turtles.

Dès son premier enregistrement studio, une reprise de « It ain't me babe » de Bob Dylan , le groupe réussit à percer sur la scène californienne. La Chanson se classe dans le Top Ten du Billboard dans le courant de l'été 1965.

L'album du même nom ne tardera pas à sortir, pour se vendre à grande échelle. S'ensuivent de nombreux tubes ainsi que l'album intitulé « You baby » en 1966, qui se vendra moins bien que le précédent.

Au début de l'année 1967, le bassiste Chuck Portz et le batteur Don Murray quittent le groupe, pour être respectivement remplacés par Chip Douglas et Joel Larson. Ce dernier ne fera pas long feu au sein de la formation et sera remplacé par John Barbata.


Carrière en dents de scie

Les Turtles côtoient de près le groupe The Magicians, dont les leaders Alan Gordon et Garry Bonner proposeront au groupe le titre « Happy together ». Sous la houlette en studio du producteur Joe Wissert et de Chip Douglas, les Turtles font de la Chanson un tube planétaire, incontournable des années 60.

Plaque tournante de la carrière du groupe, cette Chanson évince « Penny Lane » des Beatles de la première place du Billboard Hot 100 en 1967 et restera au sommet du chart pendant trois semaines. L'album du même nom sort la même année et se classe également à une bonne position dans le Billboard.

Le succès de « Happy together » réussira également à perdurer à travers les décennies qui suivirent, jusqu'à être considéré aujourd'hui comme une oeuvre d'anthologie. Il sera repris par de nombreux artistes contemporains et utilisé comme bande originale de divers films ou bande son de divers spots publicitaires.

Grâce notamment à cette Chanson , les talents d'arrangeur du bassiste Chip Douglas impressionnent Michael Nesmith, qui le convainc de devenir producteur attitré des Monkees. The Turtles perd alors l'un des meilleurs éléments de sa formation et le remplacera par Jim Pons.

Par la suite, le groupe sort de nombreux hits dont les plus notables sont « She'd rather be with me », « She's my girl » et « You know what I mean ». Fort de son succès de l'époque, The Turtles met dans les bacs, en 1967, la compilation « Golden hits ».


De 1968 à aujourd'hui

En 1968, The Turtles sort l'album conceptuel « The Turtles present the battle of the bands », d'où sont tirés les singles à succès comme « Elenore » et « You showed me ». Ce quatrième opus marque le grand retour du fameux Chip Douglas dans le groupe, en tant que producteur.

Dans cet album, le groupe s'attaque à différents styles musicaux et s'ouvre à un public plus vaste. Après de nombreuses apparitions télévisées et une myriade de concerts, les Turtles sortent en 1969 l'album « Turtle soup », contenant les singles « Love in the city » et « Somewhere friday nite ».

L'album jouit d'un bon accueil de la part des fans invétérés et des connaisseurs du genre, mais n'est pas un grand succès auprès du grand public. En déclin et surtout en désaccord avec sa maison de production, The Turtles met fin à sa carrière en 1970, après la sortie de la compilation « More golden hits » et de l'album « Wooden head ».

Howard Kaylan et Mark Volman rejoindront ensuite les Mothers of Invention, en adoptant comme nom de scène The Phlorescent Leech & Eddie, plus connu comme étant Flo & Eddie.

Le duo réalisera quelques albums avec les Mothers of Invention et produiront en parallèle leur propres oeuvres. En 1984, après une longue série de négociations, le duo gagne le droit de réutiliser le nom de The Turtles.

Le groupe renaît donc de ses cendres mais ne se reforme pas. En effet, Howard Kaylan et Mark Volman continuent sans les autres anciens membres. Depuis cette période jusqu'à aujourd'hui sortiront un peu partout dans le monde près d'une dizaine de compilations et best-of des Turtles.