Biographie Tina Charles

Tina Hoskins Né(e) le 10 mars 1954 (62 ans)

Sa biographie

Un début dans les coulisses

Tina Charles fait son entrée dans le monde de la musique vers le début des années 70. Elle commence à travailler avec le compositeur et interprète Elton John en tant que choriste et y consacre quelques années de sa carrière.

Une période pendant laquelle elle se familiarise avec l'univers des mélodies et celui des projecteurs.

Munie d'une voix à la fois puissante et chaleureuse, Tina Charles ne tarde pas à se faire remarquer. Plusieurs producteurs décident ainsi de faire appel à elle.

Elle participe alors à la série Pops Album en tant que chanteuse de session et elle enregistre également un disque intitulé « Joe » en 1971.

Au cours de la même année, Tina Charles fait son premier pas dans le monde de la télévision. Aux côtés de Ronnie Corbett et de Ronnie Barker, elle prend part à un show télévisé de la BBC ou British Broadcasting Corporation dans la série « Les deux Ronnies ».

En même temps, Tina Charles continue de promouvoir sa carrière de chanteuse. En 1975, el le de vient l'une des choristes de Steve Harley & Cockney Rebel, avec l'une de ses proches Linda Lewis.

Dans la même période, elle prête aussi sa voix pour le groupe de disco britannique 5 000 Volts en  interprétant l'un de leurs tubes.

Intitulé « I'm on fire », le titre apporte un grand succès à la formation avec un rang de 26è dans le top 100 de Billboard et une place exceptionnel le de 4è dans les charts anglais.


La chanteuse disco se dévoile

Le talent de chanteuse de Tina Charles intéresse de plus en plus les producteurs de musique. Conquis par sa voix si particulière, l'Indien Britannique Biddu Appaiah ne tarde pas à la contacter.

Vers la fin de l'année 1975, le célèbre compositeur et producteur qui a lancé les carrières de Carl Douglas et de Jimmy James lui propose d'interpréter le tube « I love to love ...but my baby loves to dance ».

Déterminée à sauter le pas de l'anonymat et à franchir la porte de la célébrité, Tina Charles saisit sa chance et accepte sans hésiter. Une décision qui la placera sur le tapis rouge de l'univers disco.

Dès sa sortie en 1976, le single fait des ravages dans les classements. Pendant presque un mois, le titre occupe la première place dans les charts anglais.

À part l'Angleterre, d'autres pays ne tardent pas non plus à découvrir et à apprécier le tube, si l'on ne cite que l'Australie, les pays européens et asiatiques, sans oublier la Nouvelle-Zélande.

Désormais, Tina Charles s'inscrit parmi les grands artistes disc o de s années 70. Après cette grande révélation, les tubes disco se succèdent pour la chanteuse.

Toujours en collaboration avec Biddu Appaiah, elle enregistre plusieurs titres dont les célèbres « Dance little lady dance », « Dr love », « Love me like a lover », « Love bug » ou encore « Rendez-vous », issus des albums « I love to love » et « Rendez-vous » qu'elle sort en 1976. Année où elle atteint le rang de 3è dans le Disco File Top 20 américain.


Du disco à l'électro

Vers le début des années 80, Tina Charles se marie et met au monde un enfant. Durant une certaine période, elle délaisse sa musique pour se consacrer à ses responsabilités familiales.

Elle n'oublie pas pour autant sa carrière de chanteuse et revient sur le circuit avec un nouvel album. Intitulé « Just one smile », le nouvel opus sorti en 1980 reflète un univers plus rock et plus électronique.

Le disco ayant perdu sa place au niveau de la tendance musicale, Tina Charles espérait pouvoir reconquérir le coeur du public avec ce nouvel album.

Il n'en fut pourtant rien car l'opus ne suscite aucun intérêt chez les fans. C'est un remix produit par Sanny X sur le titre « I love to love » qui la fait remonter sur le de vant des projecteurs.

De retour sur scène, Tina Charles sort plusieurs singles, dont le titre «  Higher » en date de 2004 la remet dans les charts.

En 2007, elle signe avec le label Wizard Records et sort un album « A new beginning ». Son dernier album intitulé « Listen 2 the music » remonte en mars 2008.