Biographie Tina Turner

Anna Mae Bullock Né(e) le 26 novembre 1939 (78 ans)

Sa biographie

De son vrai nom Anna Mae Bullock, Tina Turner fait partie de ces rares chanteuses légendAIRes à avoir traversé cinq décennies dans le "music business".

Retour sur le parcours de cette star de la scène à la voix incomparable.

Abandonnées par leurs parents durant leur enfance,Tina Turner et sa sœur retrouvent finalement leur mère à Saint Louis (Missouri) au milieu des années 50. C'est là et à cette époque qu'elle fait la connaissance de Ike Turner, un musicien de rock n'roll, et de son groupe "Kings of Rhythm".

Elle en devient choriste intermittente à l'âge de 18 ans et suit un destin qui semble tout tracé.

Quand en 1960, le chanteur prévu pour participer à l'enregistrement du titre "Fool In Love" ne se montre pas, Ike Turner n'a pas d'autre choix que de fAIRe appel à elle. Peu emballé en premier lieu par cette perspective, le musicien se laisse pourtant subjuguer par son interprétation. C'est le tournant de leur carrière. "Little Ann", alors enceinte, se transforme en "Tina Turner", le groupe prend le nom de "Ike & Tina Revue", et "Fool In Love" devient leur premier gros hit.


L'apogée avant le déclin...

Après leur mariage en 1962 au Mexique, Tina et Ike Turner électrisent les foules lors de leurs concerts où la chanteuse fait montre d'un jeu de jambes et d'une énergie incroyable. Même si le titre "River Deep -Mountain High", produit par le célèbre Phil Spector, est un relatif échec aux Etats-Unis en 1966, la chanson est considérée par beaucoup comme le véritable chef-d'oeuvre de Tina Turner .

La même année, ils ouvrent un show des Rolling Stones, et rééditeront l'expérience en 1969.

Ike Turner, qui multiplie les casquettes de musicien, mAnager, directeur artistique, etc... impose alors des règles très strictes à ses collaborateurs.

Le succès du groupe faiblit pourtant dans les années 70 à mesure que sa dépendance à la drogue et ses coups de sang prennent le dessus. Même l'apparition remarquée deTina Turner dans l'opéra rock des Who, "Tommy", peine à relancer leurs affAIRes en duo.

Son divorce d'avec Ike est prononcé en 1978 après seize ans de mariage et de très violentes disputes. La chanteuse, soumise à son mari, était en effet quotidiennement battue et trompée, Ike Turner n'hésitant pas à amener ses maîtresses jusque dans leur propre lit conjugal.

Tina Turner se lance alors ensuite véritablement en solo, délaissant quelque peu le R&B pour un son plus rock. Mais les dettes accumulées à cause d'un départ précipité lors d'une tournée avec Ike l'obligent à travailler et à chanter dans des clubs et salles d'hôtels. Une expérience humiliante mais qui a contribué à façonner - à juste titre- sa réputation de femme persévérante, indépendante et courageuse.


On l'appelle "Comeback Queen "...

Dès 1983,Tina Turner commence à retrouver le chemin de la gloire.

Tout d'abord grâce à sa reprise du titre "Let's Stay Together" d'Al Green puis avec son 5ème album solo, "Private Dancer", sorti dans le courant du printemps 1984.
C'est le succès assuré. Les titres "What's Love Got To Do With It" ou "Better Be Good To Me" la propulsent au sommet des Charts aux Etats-Unis. "Private Dancer" a même été écrit par Mark Knopfler de Dire Straits.

S'ensuit un rôle au cinéma dans "Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre" dont elle signe la B.O. avec le carton planétAIRe "We Don't Need Another Hero".

Plus rien ne l'arrête. Nouvelle réussite avec ses albums suivants, "Break Every Rule" et "Foreign AffAIR".
A noter sa performance en tant qu'artiste solo inscrite dans le Guiness des records, quand elle se présente devant près de 185 000 personnes dans un stade de Rio de Janeiro au Brésil en 1988.


Une star indétrônable

Les années 90 s'écoulent également sur le même rythme effréné. Son autobiographie écrite en 1986, "I, Tina", est adaptée au cinéma en 1993. Toujours du côté du grand écran, Tina Turner chante un titre écrit par Bono et The Edge de U2 pour le James Bond "Golden Eye".

Après deux autres albums, celle qu'on avait surnommée "The Comeback Queen " annonce que son "Twenty Four Seven World Tour" en 2000 sera sa dernière grande tournée des stades.

Pourtant, le 29 avril 2008, elle déclare s'embarquer dans une nouvelle aventure, alors qu'elle aura 69 ans.
Le "Tina : Live In Concert Tour" démarre en octobre 2008 aux Etats-Unis et passe par la France, à Paris-Bercy, pour trois concerts exceptionnels les 16 et 17 mars ainsi que le 29 avril 2009.
 
Dans l'intervalle la star aura sorti un nouveau Best of : "Tina Turner : greatest hits", en octobre 2008.

 

Bouddhiste convaincue

 

Végétarienne et bouddhiste depuis les années 1970, Tina Turner sort un album de chants bouddhistes et chrétiens, «Beyond», le 23 septembre 2010, en collaboration avec la chanteuse suisse Regula Curti et la chanteuse tibétaine Dechen Shak-Dagsey. L’initiative aurait été inspirée par le Dalaï Lama et l’Abbé Martin Werlen, en août 2005, lors d’une cérémonie interreligieuse. 

 

Tina Turner donne deux concerts en Suisse pour présenter l’album, qui devient disque de platine.

 

Les trois chanteuses se retrouvent ensuite sur «Beyond Children», sorti en septembre 2011, un album qui doit aider au développement des enfants dans un esprit de tolérance et de respect mutuel. Les chants peuvent servir à la méditation. Une nouvelle édition propose un titre supplémentaire.

 

Le bonheur

 

Le 21 juillet 2013, Tina Turner et Erwin Bach, son compagnon depuis 1986, se marient dans leur manoir de Küsnacht, en Suisse, selon le rite bouddhiste. La robe de mariée, verte, sublime est de Giorgio Armani. Vivant entre la Suisse et la France, Tina Turner a renoncé à sa nationalité américaine en faveur de la nationalité suisse. 

 

Le 1er janvier 2014, «Mother Within», un single sur lequel Tina Turner, Regula Curti et Dechen Shak-Dagsey sont rejointes par Sawani Shende-Sathaye, annonce la sortie prochaine d’un autre album de prières bouddhistes, chrétiennes et hindoues.

 

En mars 2014, sort «Love Within Beyond». 

 

La comédie musicale

 

Après des soucis de santé, Tina Turner est présente à Londres en octobre 2017, pour le projet qui lui tient à cœur: un show sur sa vie. Et, bien qu’elle ait juré de ne plus jamais remonter sur scène, elle accepte d’en faire la promotion. C’est Adrienne Warren qui l’incarne sur scène.

 

Les avant-premières de la comédie musicale «The Tina Turner Musical», présentée en association avec Tina Turner, commencent le 21 mars 2018. La pièce est écrite par Katori Hall avec Frank Ketelaar et Kees Prins. Elle est dirigée par Phyllida Lloyd. La chorégraphie est confiée à Anthony van Laast et les costumes à Mark Thompson. 

 

La première officielle est prévue le 17 avril 2018. Devant les réservations massives, la production a dû ajouter 100.000 billets, ce qui étend le show jusqu’en octobre 2018, mois au cours duquel le nouveau volume des mémoires de Tina Turner est attendu.

 

Tina Turner a remporté 12 Grammy Awards, 7 Billboard Top Ten Singles, 16 US Top Ten R’n’B singles et 33 Top 40 dans les charts anglais. Tous ses albums depuis «Private Dancer» ont atteint le sommet des classements dans de nombreux pays.

 

Les dernières actus de Tina Turner

Ses vidéos

Ses photos

Tina Turner Chérie FM
1/2