Tony Bennett

Anthony Dominick Benedetto Né(e) le 3 août 1926 (90 ans)

Sa biographie

Débuts dans le monde du spectacle

Le jeune Anthony Dominick Benedetto voit le jour en 1926 dans la banlieue de New York aux États-Unis. Tony Bennett est très tôt plongé dans le monde de la musique avec des influences très variées allant de Louis Armstrong à Eddie Cantor.

De la pop au jazz noir-américain, il écoute de tout et se passionne même pour la danse. Autodidacte, il développe ses talents et réussit à intégrer la High School of Industrial Art sise à New York. De la peinture à la musique, Tony Bennett se démarque pour sa fougue, son application et son talent.

Il commence sa carrière dans le monde du spectacle grâce à un oncle danseur de claquettes qui lui trouve une tranche horaire à animer dans un petit club de jazz. Son style et son charme font très vite parler de lui et il se retrouve à signer son premier opus en 1951 intitulé « Because of you ».


Consécration et carrière

Tony Bennett ne se doute pas du succès qui l'attend avec la sortie de son premier disque « Because of you ». Celui-ci est un tube international qui marche aussi bien en Europe qu'aux États-Unis. Le jeune chanteur devient ainsi une star planétaire du jour au lendemain.

Il est invité à se produire partout dans le monde et se produit sur toutes les principales chaînes nationales. Les concerts et les tournées à travers le monde prendront quatre années et ce n'est qu'en 1955 que l'artiste sort un second opus baptisé « Cloud 7 ».

L'aventure est de plus en plus belle pour Tony Bennett qui se consacre entièrement à sa carrière prometteuse. Après une tournée à travers le pays, le chanteur présente « The beat of my heart » en 1957. Le succès immense de l'album le motive encore plus et les deux années suivantes seront très fructueuses pour Tony Bennett.

Entre 1958 et 1959, l'artiste sortira cinq albums, tous de grands succès et devenus des références pour les amateurs de jazz. « Long ago and far away », le premier best-of « A string of hits », « In person! with count Basie », « Hometown » et « Blue velvet » se suivent et accumulent les succès du chanteur.


Suite de carrière

Le dé but de s années 60 est très prolifique pour Tony Bennett. « A string of hits (more of Tony greatests hits) », « To my wonderful one » et « Alone together » paraissent tous en 1960. Il réitère l'expérience avec trois autres disques en 1961 « My heart sings », « A string of Harold Arlen » et « Tony sings for two ».

Le chanteur doit alors faire face à la montée du rock. Le public lui tourne le dos en l'espace de quelques mois pour lui préférer les groupes de rock en pleine évolution. L'artiste sort pourtant un nouvel album en 1975 baptisé « The Tony Bennett Bill Evans album ». Bien que salué par les critiques, le disque passe inaperçu aux yeux du public.

Ce n'est que durant les années 90 que Tony Bennett réussit son grand retour. « Perfectly Frank » qui paraît en 1992 est bien accueilli par le public qui se réconcilie avec le jazz. Suivront par la suite « Steppin' out » en 1993, « MTV unplugged: Tony Bennett » l'année suivante puis « Here's to the ladies » en 1995.

Le retour du chanteur sur la scène est réellement marqué en 1997 avec un disque dédié à Billie Holiday . « Tony Bennett on Holiday: a tribute to Billie Holiday », l'une des plus belles oeuvres de l'artiste. Il profite de son retour de notoriété pour sortir « The playground » en 1998 puis « Bennett sings Ellington / hot and cool » un an plus tard.

Le deuxième millénaire débute avec « Playing with my friends: Bennett sings the blues » en 2001. Parallèlement à ces nombreux disques, le chanteur assure des tournées qui sont toutes couronnées de succès. Après deux ans sur les routes, l'artiste revient avec « The art of romance » en 2004.

Le public attendra par la suite jusqu'en 2006 pour retrouver Tony Bennett sur « Duets ».

Ses photos