Vanessa Paradis en 3 albums cultes

Depuis son mythique tube « Joe le taxi » en 1987, Vanessa Paradis a enchaîné les albums et les succès, s’associant aux plus grands artistes internationaux. Focus sur 3 albums cultes.

Vanessa Paradis
« Variations sur le même t’aime » (1990) : la rencontre avec Serge Gainsbourg

Après avoir sorti son premier opus, « M & J »  en 1988, écrit par Étienne Roda-Gil, sur des musiques de Franck Langolff, Vanessa Paradis croise la route de Serge Gainsbourg en 1990, alors qu’elle travaille sur son 2e album. Il demande à l’écrire en intégralité. La jeune femme accepte. Trois tubes seront extraits de « Variations sur le même t’aime » : « Tandem », « Dis-lui toi que je t’aime » et « L’amour en soi ». Serge Gainsbourg disparaîtra quelques mois plus tard, le 2 mars 1991, laissant derrière lui ce dernier témoignage de son génie artistique.

« Vanessa Paradis » (1992) : l’envolée américaine avec Lenny Kravitz

En 1991, Vanessa Paradis s’expatrie aux États-Unis où elle rejoint le chanteur américain Lenny Kravitz. Il lui compose son premier album en anglais, sobrement intitulé « Vanessa Paradis » et devient aussi son compagnon. Leur idylle dure 4 ans et donne naissance à des tubes indémodables comme « Be My Baby », « Sunday Mondays » ou « Natural High ». La jeune femme prend un virage rétro teinté de soul irrésistible.

« Divinidylle » (2007) : la collaboration avec Matthieu Chedid

C’est en 2000, lorsqu’elle sort son album « Bliss », le plus personnel de tous puisqu’il s’inspire de ses amours avec Johnny Depp, que Vanessa Paradis collabore pour la première fois avec Matthieu Chedid. Il faut attendre 2007 pour que les deux artistes français se retrouvent à nouveau pour « Divinidylle », produit par Matthieu Chedid. L’album se classe numéro 1 dès sa sortie et livre des tubes comme « Divine idylle », « Dès que j’te vois » et « L’incendie ».

Vanessa Paradis - Les dernières actus