Vaya Con Dios

Vaya Con Dios Né(e) le 30 novembre 1985 (30 ans)

Sa biographie

Présentation

Formé en 1986, Vaya Con Dios est composé initialement de la chanteuse Dani Klein, du batteur Marc De Meersman, du bassiste Dirk Schoufs et du guitariste Willy Lambregt. Chaque membre intègre le groupe avec un C.V. musical bien étoffé.

Tel est le cas de la chanteuse Dani Klein qui est une ancienne membre de Abeit Adelt ou encore du bassiste et du guitariste qui ont respectivement fait partie de The Wild Ones et The Scabs.

Dès leur première chanson, « Just a friend of mine », Vaya Con Dios bénéficie d'un accueil très chaleureux de la part du public belge et français. Le single se vend à près de 300 000 exemplaires et propulse déjà le groupe aux rangs de star.

Omniprésent sur les ondes, Vaya Con Dios sort son premier album, éponyme, en 1988. Entre temps, Willy Lambregt quitte le groupe et sera remplacé par des musiciens de session spécialement engagés pour l'album.

Le style musical du groupe, mélangeant folklores espagnoles et tziganes au jazz, plaît énormément au public, si bien que les singles comme « Don't cry for Louie » et « Puerto Rico » s'écoulent sans problème.

Désormais, Vaya Con Dios jouit d'une notoriété exemplaire.


Chamboulements

Au sommet de leur gloire, Vaya Con Dios sort en 1990 le second album intitulé « Night owls », dans lequel figurent les tubes « Nah neh nah » et « What's a woman ». Peu de temps après, le guitariste Jean-Michel Gielen intègre la formation.

En 1991, Dirk Schoufs quitte le groupe pour d'autres projets, dont celui avec Isabelle Antena. Le 24 mai 1991, il meurt des complications du Sida.

Vaya Con Dios continue de produire et sort en 1992 l'album « Time flies », plus mélancolique. Plus que jamais, le succès est au rendez-vous, grâce notamment à des tubes comme « So long ago », « Farewell song » ou « Heading for all ».

Jusqu'ici, tous les albums du groupe sont certifiés disques de platine. Un quatrième album intitulé « Roots and wings » voit le jour en septembre 1995 et bénéficie plus ou moins du même succès que les trois précédents.

Sur cet opus, le groupe s'ouvre à des horizons musicaux plus vastes et expérimente avec succès le blues, le funk et le R'n'B. Après la sortie du quatrième album, Vaya Con Dios part en tournée à travers toute l'Europe.

Avec une popularité désormais quasi-mondiale, le groupe est destiné à une carrière étincelante durant les prochaines décennies. Ironie du sort, Dani Klein quitte la formation, prétextant un trop plein de pression qu'elle ne peut plus gérer.

Après plus de sept millions d'albums vendus, l'aventure s'arrête.


La suite

La chanteuseDani Klein revient aux devants de la scène en 1999, mais au sein d'un autre groupe du nom de Purple Prose. Entre temps, deux best of de Vaya Con Dios sortent et se vendent à grande échelle.

En 2004, elle décide de reformer le groupe et sort en octobre l'album « The promise ». L'album est une réussite totale en raison de la nouvelle formule adoptée par le groupe, qui consiste à produire un opus linguistiquement bien mélangé.

Les titres « Ain-t no love in the heart of the city », « Es wird schon wieder gehen » ou encore « Je l'aime, je l'aime », et « La vida es como una rosa » sont représentatifs de l'album.

L'année 2006 verra la sortie de la compilation « The ultimate collection » ainsi que celle d'un DVD live acoustique effectué à Bruxelles.

Vaya Con Dios prévoit de sortir un nouvel album dans le courant de l'année 2009.