Véronique Sanson : 5 choses qu’on ignore d’elle

Vous pensiez tout savoir de Véronique Sanson ? Retour sur cinq anecdotes tirées des vies professionnelles et personnelles de la chanteuse.

Véronique Sanson a été découverte par Michel Berger

 

En effet, c’est au début des années 1970 que la chanteuse est révélée au grand public grâce à l’aide d’un certain Michel Berger. C’est lui qui réalise son premier album, « Amoureuse ». Il devient aussi son compagnon.

 

Véronique Sanson a failli mourir d’une méningite

 

Lorsqu’elle est adolescente, pendant l’été 1965, Véronique Sanson souffre de terribles maux de tête à son retour de vacances. Ses parents la transportent aux urgences où les médecins détectent une méningite foudroyante, dont elle ressortira avec quelques troubles de la mémoire.

 

Véronique Sanson a vécu aux États-Unis

 

En 1973, peu de temps après sa séparation avec Michel Berger, Véronique Sanson s’envole pour les États-Unis aux côtés de son mari, l’artiste Stephen Stills. Ensemble, ils auront un fils, Christopher. Ils s’installent dans le Colorado, dans une demeure nichée à 3 000 mètres d’altitude.

 

Elle a commencé le piano très jeune

 

Véronique Sanson, saluée pour sa voix reconnaissable entre toutes et son habilité au piano, a commencé à jouer de cet instrument très tôt, dès l’âge de 4 ans. C’est grâce à son père, qui l’initie, qu’elle deviendra une pianiste hors pair.

 

Elle n’aime pas passer son temps en studio

 

Véronique Sanson se livrait en novembre 2015 au magazine Les Inrocks sur son incapacité à rester trop longtemps en studio pour l’enregistrement d’un album. « Faire des disques, c’est chiant. C’est long, je n’aime pas le studio », confiait-elle à la revue, ajoutant même : « “Amoureuse”, je l’ai fait en une semaine, emballé, pesé. Ça, ça me plaît. On avait huit pistes. À présent on en a 300. On chante 100 000 fois la même phrase et on vous demande : “C’est mieux comme ça ou comme ça ?”. Ça ne m’intéresse pas ». 

 

 

 

Véronique Sanson - Les dernières actus