Véronique Sanson : les hommes de sa vie

Véronique Sanson a eu des rapports souvent tumultueux, toujours très passionnés, avec la gente masculine. Retour sur trois de ses grandes histoires d’amour, avec Michel Berger, Stephen Stills et Pierre Palmade.

Véronique Sanson - Plusieurs lunes © Warner
Michel Berger : son premier amour

C’est au début des années 1970 que Véronique Sanson est révélée par Michel Berger. En 1971, devenu directeur artistique, Michel Berger la fait signer chez WEA. En 1972, sort son premier album « Amoureuse », réalisé par Michel devenu son compagnon, et qui fait d’elle une star. Peu de temps après, elle quitte Michel Berger, sur un coup de tête, en lui disant juste qu’elle s’absente pour aller acheter des cigarettes… Michel Berger se remettra difficilement de cette séparation, jusqu’à trouver sa nouvelle muse… France Gall

Stephen Stills : le père de son fils, Christopher

Lorsqu’elle quitte Michel Berger, Véronique Sanson s’envole aux États-Unis avec le musicien américain Stephen Stills, membre du groupe Crosby, Stills & Nash (and Young) en 1973. Ils se marient le 14 mars 1973 et auront un petit garçon, Christopher, le 19 avril 1974. Ils divorceront en 1979.

Pierre Palmade : son jumeau

De 1995 à 2001, Véronique Sanson et Pierre Palmade surprennent tout le monde avec leur idylle inattendue. La chanteuse le qualifie de son « frère jumeau » dans « Gala ». Ils se marient le 11 juin 1995, et divorceront six ans plus tard, avant que l’humoriste ne révèle son homosexualité.

Véronique Sanson - Les dernières actus