ça s'est passé un 6 janvier...

"Y.M.C.A" des Village People est numéro 1 au Royaume-Uni

Le groupe Village People voit le jour en 1977 sous l'impulsion de deux producteurs français. En pleine mode disco, Henri Belodo et Jacques Morali veulent marquer les esprits autant visuellement qu'auditivement. C'est en se baladant dans le quartier new-yorkais de Greenwich Village que Jacques Morali rencontre Felipe Rose , ce dernier se livre à un spectacle de rue grimé en Indien. L'idée de mettre en scène les principales icônes gay est très vite retenue. Après l'indien, c'est au tour du motard de la police (Victor Willis) et du soldat ( Alex Bridley) d'être intégrés dans le groupe. Belodo et Morali font passer des auditions pour dénicher les trois derniers membres manquants. Le personnage du cow-boy est incarné par Randy Jones, celui de l'ouvrier du bâtiment par David Hodo et enfin Gleen Hugues devient le motard vêtu de cuir.

Ces 6 inconnus deviennent des superstars de la musique. Les Village People enchaînent les tubes avec "San Francisco (you got me)" puis "Macho Man" avant de triompher avec "Y.M.C.A.". Le groupe utilise le symbole des auberges de jeunesses du Y.M.C.A pour donner de l'énergie et de l'espoir à ceux qui sont seuls et sans grandes ressources. Le titre se classe numéro 1 au Royaume-Uni et dans 11 autres pays. "Y.M.C.A." devient un standard des soirées festives, c'est un tube intergénérationnel.

Village People - Les dernières actus