Yes

Yes Né(e) le 30 novembre 1967 (48 ans)

Sa biographie

Les premiers pas

Le groupe est né de la rencontre en Septembre 1968 entre le chanteur Jon Anderson, le guitariste Peter Banks, le claviériste Tony Kaye, le bassiste Chris Squire et le batteur Bill Bruford.

Jon Anderson décide d'appeler le groupe Yes , en entendant ses compagnons répondre en choeur « Yes » à sa proposition de former un groupe. Un mois plus tard, le groupe se produit sur la grande scène de l'Albert Hall de Londres, à l'occasion du concert d'adieu de Cream, la formation d'Eric Clapton .

Devant des milliers de spectateurs, Yes fait un tabac et voit sa carrière lancée. Fort de cette première prestation réussie, le groupe décide de se consacrer à l'écriture et à la composition.

Un premier album est vite enregistré et sorti en 1969. Baptisé modestement « Yes », ce premier album sera le début d'un grand succès planétaire. S'ensuivent plus tard les séries de tournées internationales pour la promotion de l'album.


L'évolution du groupe

L'histoire du groupe Yes est surtout marquée par une multitude de changement de formation, enchaînant les allées et retour des membres fondateurs ainsi que des nouveaux membres. Le premier à quitter le groupe sera Peter Banks, pour essayer une nouvelle orientation musicale et créer le groupe Flash. Il sera très vite remplacé par Steve Howe.

Entre temps sortent les albums « Time and a word » en 1970 et « The Yes album » en 1971. Après ce troisième album, c'est au tour de Tony Kaye de partir, pour ensuite être remplacé par Rick Wakeman.

Après la sortie de l'album « Fragile » et de « Close to the edge » en 1972, Alan White intègre le groupe après que Bill Bruford s'en est détaché pour jouer aux côtés de Robert Fripp.

Après quelques tournées, un triple album live « Yes songs » et un album studio « Tales from topographic oceans » en 1973, Rick Wakeman quitte le groupe pour être remplacé par Patrick Moraz et pour revenir en 1977. Après une petite pause, le groupe repart en 1977 pour sortir les albums « Going for the one » en 1977 et « Tormato » en 1978.


Séparations et résurrections

Yes frôle la fin des haricots lorsque Jon Anderson et Rick Wakeman quitte le groupe en 1979. Au grand bonheur des fans, ils seront remplacés par Geoff Downes et Trevor Horn du groupe The Buggles , qui assureront la pérennité du groupe et sortiront l'album « Drama » en 1980.

Au grand désespoir des fans, le groupe finit par se séparer en 1980 et laisse place à plusieurs petits groupes que formeront ses anciens membres.

L'un de ces groupes, Cinema – qui compte parmi ses rangs Alan White, Chris Squire, Jon Anderson, Tony Kaye et Trevor Rabin –, sera rebaptisé Yes en 1982. Yes sortira sous sa nouvelle formule les albums « 90125 » en 1983 et « Big generator » en 1987.

Après que Jon Anderson se soit une fois de plus détaché de Yes pour former un autre groupe avec Bill Bruford, Rick Wakeman et Steve Howe, plusieurs poursuites judiciaires seront intentées pour décider du possesseur légal du nom Yes .

Mais au final, les deux Yes potentiels finissent par s'unir pour former un seul et même groupe, au nom duquel sortiront les albums « Union » en 1991 et « Talk » en 1994.

Autrement, la formation qui sera considérée comme la formation classique et légendaire du groupe est celle composée en 1996 de Jon Anderson, Chris Squire, Alan White, Steve Howe et Rick Wakeman. Le claviériste Oliver Wakeman ainsi que le chanteur Benoît David seront appelés en renfort en 2008 pour étoffer la formation finale et définitive du groupe.

Toujours actif à l'heure actuelle, le groupe Yes continue de faire rêver ses fans et de perpétrer son image de groupe phare du rock alternatif.
Pour preuve, le groupe se produit le 11 novembre 2009 à Paris à l'Olympia.


En près de 40 ans de carrière, l'aventure Yes se résume en une vingtaine d'albums studios, en une poignée de CD et DVD live, en une succession d'une quinzaine de membres ainsi qu'en une multitude de concerts et de tournées effectuées.

Les dernières actus des Yes

Ses photos