Yves Duteil

Yves Duteil Né(e) le 24 juillet 1949 (67 ans)

Sa biographie

Grand défenseur de la langue française devant l'éternel, Yves Duteil a su très rapidement se fAIRe une place dans le paysage de la chanson. Auteur compositeur aguerri, il sait également imposer ses vues dans les domaines sociaux et politiques, s'attirant amis et ennemis à parts égales. Sa poésie, sa grande tendresse pour le genre humain permettent à son oeuvre de perdurer. D'une enfance modèle et appliquée, le jeune homme garde la droiture d'esprit.

S'il maîtrise parfaitement le piano et l'orgue, son attirance pour la chanson le pousse à apprendre la guitare, instrument qui ne le quittera plus. Délaissant les études pour laisser éclore sa Passion, il commence à se produire dans de petits cabarets, ainsi qu'au Club Méditerranée. Mireille l'accueille au sein de son Petit Conservatoire, l'élève se montre une fois encore très appliqué. En 1972 sort "Virages ", son premier 45 tours. Remarqué par Juliette Gréco, il se produit sur scène à ses côtés. Rien n'est encore gagné, et c'est en 1974 que Duteil s'impose grâce à un concours belge qu'il remporte haut la main pour son premier album "Ecritoire". La qualité de son écriture est unanimement saluée.

Une qualité Made in France

Le grand public accueille triomphalement "La Tarentelle", album sorti en 1977. Prix Charles Cros à 28 ans, les singles extraits de l'album s'arrachent : "Le petit pont de bois" et "Prendre un enfant par la main" sont diffusés en boucle sur les radios, leurs textes optimistes, tendres avec un rien de mélancolie touchent le public au coeur. Les salles combles attendent le chanteur dans toute la France.

Sa renommée dépasse largement nos frontières et Yves Duteil devient un ambasSadeur culturel au Japon.

Jeanne Moreau le choisit pour écrire et interpréter avec elle la chanson titre de son second film : "L'Adolescente ". Préférant la qualité à la quantité, le chanteur prend son temps pour écrire ses nouvelles chansons. Il n'hésite pas à s'éloigner des chemins de la gloire en se consacrant, en 1981, à un album destiné aux enfants ("L'opéra ").

En 1984, "Statue d'ivoire" donne lieu à une série de concerts, nouveau triomphe. Avec "La langue de chez nous", il s'impose comme un grand défenseur de la langue française. Ce côté un peu conservateur peu agacer, ses détracteurs ne se gênent pas pour épingler celui qui incarne à leurs yeux une mièvrerie tranquille, alors que le chanteur défend simplement ses convictions. Croulant sous les récompenses, et sûr de la fidélité de son public, Yves Duteil ne se laisse pas atteindre par ces attaques et sort en 1987 "Ton absence", au ton encore plus intime et tendre que les précédents.

Monsieur le MAIRe

En 1989, nouvelle occupation pour le chanteur qui devient mAIRe de Précy-sur-Marne, où il réside, de même que la chanteuse Barbara. En 1990 "Blessures d'enfance" ("Les dates anniversAIRes ") cerne un des thèmes phare de l'artiste qui n'hésite pas à parler de sujets douloureux. Le chanteur motive l'équipe de France aux Jeux Olympiques d'Albertville en 92 avec le très bel hymne : "La fleur de l'impossible" qui saura motiver l'équipe de France.

"Lignes de vie" ("La ligne de vie"sort en 1993) suivi d'un album "Entre elles et moi","Pour les enfants du monde entier " en duo avec Dee Dee Bridgewater), composé essentiellement de duos. Sa carrière internationale se poursuit avec un égal bonheur.

En 1997 "Touché" permet à son auteur de parler des inJustices qui le révoltent. Mais loin d'éclater de manière Passionnée, c'est en douceur que le chanteur impose sa vision des choses. Il revient fin 2001 avec "Sans attendre" d'où est extrait "Apprendre", une chanson où il résume véritablement sa philosophie.

Le 5 juin 2002, il célèbre ses 30 ans de carrière à l'Olympia. L'année suivant, le défenseur de la langue française s'érige en apôtre de la lutte pour les droits de l'enfant. Soucieux de faciliter l'accession à la Convention Internationale des Droits de l'enfant, il sort la chanson "Tous les droits des enfants" en 2003. Un CD distribué dans toutes des nombreuses classes de l'hexagone.

En 2008, Yves Duteil sort un coffret d'anthologie qui reprend ses 101 meilleures chansons extraites de la quinzaine de disques qu'il a enregistré, depuis "L'écritoire" en 1974 jusqu'à "(Fr)agile", paru quelques mois plus tôt.

Avec calme et lucidité, Yves Duteil a fait découvrir son univers intérieur où l'élégance de l'écriture se marie avec la force des thèmes abordés.

Les dernières actus de Yves Duteil