ça s'est passé un 18 juillet...

Le 18 juillet 1970, Concert gratuit de Pink Floyd à Hyde Park

The Pink Floyd © abaca

Le 18 juillet 1970, quelques jours seulement après leur passage sur BBC Radio One au Paris Cinema, le groupe de rock psychédélique Pink Floyd se produit pour la seconde fois au Hyde Park de Londres, à l’occasion d’un concert totalement gratuit qui rassemble près de 200 000 personnes.

Au cours de ce concert historique, les Pink Floyd dévoilent en avant-première la suite inédite de leur série d'albums : Atom Heart Mother est le cinquième album du groupe sorti cette année-là.

A cette occasion et en dépit d’une formation unique composée de Robert Wyatt (batterie), Mike Oldfield (basse), David Bedford (claviers) et enfin du saxophoniste un peu déjanté Lol Coxhill, les Floyd auraient, selon les nombreuses critiques, largement joué en deçà de leurs moyens.

En réalité, les Pink Floyd auraient rencontré beaucoup de difficultés à mettre sur la main sur un orchestre local à même d’interpréter leurs titres. Aussi, ils auraient volontairement raccourcis et simplifier certains de leurs morceaux.

Néanmoins, les aficionados parlent de compositions plus que satisfaisantes et, malgré un enregistrement laissant clairement à désirer, d’un souvenir mémorable.

Nostalgie - Les dernières actus