Woodstock, et après ?

En 1970, 20000 jeunes se réunissent à Midlefield pour un festival qui sera interdit. Ce festival sans musique se transforme en festival de la drogue...

Woodstock, et aprés ? INA
1/7
Promesse d’une ère nouvelle, radieuse, anti-militariste, Woodstock fut en réalité le dernier acte de la révolution culturelle des années 60 et la fin du flower power.

Les milliers de hippies qui ont dansé nu, fait l’amour dans la boue en appelant à la paix ont dû un jour troquer leur pantalons pattes d’éléphants pour un costume cintré et commencer à travailler. La réalité a vite rattrapé ces jeunes idéalistes. Rich Hanley, professeur de journalisme à l’Université de Quinnipiac, ajoutera même, ironique : « Aujourd’hui les hippies sont tous devenus républicains, et au lieu de prendre du LSD, ils prennent du Viagra et perdent leurs cheveux ».

Nostalgie - Les dernières interviews